Votre confidentialité

By using our website you consent that Clue may use cookies and third-party services, and collect your usage data under a unique identifier for the purposes of tracking, analysis, improvement of our website, and personalization purposes (such as showing you relevant Clue content).

Read more on our Privacy Policy how we use cookies.

Une balance avec des gouttes de sang coulant dans chaque assiette.

Illustrations d'Emma Günther et Emma Owen

Temps de lecture : 10 min

Quelle quantité de sang des règles est normale ?

Quelle quantité de sang est considérée comme des saignements menstruels abondants ?

L’essentiel à savoir :

  • Les saignements menstruels abondants sont des pertes de sang menstruelles excessives qui interfèrent avec la qualité de vie d'une personne

  • Certaines méthodes de contraception peuvent avoir une influence sur le flux de vos règles

  • Le fait de devoir changer de serviette ou de tampon toutes les heures ou toutes les deux heures indique que vous perdez plus de sang que prévu.

Vos règles correspondent à l'élimination de l'endomètre (la paroi de l'utérus) qui se développe à chaque cycle pour favoriser une éventuelle grossesse. Le premier jour de vos règles correspond au premier jour de votre cycle menstruel.

Les règles peuvent être un indicateur important de votre santé. Il est important de savoir ce qui est « normal » ou typique pour vous. Cela implique de connaître la fréquence et la durée de vos règles, et de savoir si leur flux est léger ou abondant.

4.8

Illustration d'une évaluation de cinq étoiles

Suivez vos règles pour en savoir plus sur votre cycle.

  • Télécharger l'app Clue sur l'App Store
  • Télécharger l'app Clue sur Play Store
Image par défaut

Modifications de vos règles

Les règles peuvent fluctuer pendant un certain temps après leur apparition (ménarche), après une grossesse ou lorsqu'elles arrivent à leur terme (périménopause). Ne pas avoir d'ovulation (anovulation) systématiquement au cours de ces périodes est fréquent et cela entraine souvent une absence passagère des règles ou au contraire des règles abondantes (1, 2). Si vous n'ovulez pas à chaque cycle, il se peut que vous n'ayez pas vos règles, ou qu'elles arrivent plus tard que d'habitude, et/ou qu'elles soient plus abondantes ou plus légères et/ou plus courtes ou plus longues que vos règles habituelles (1).

En dehors de ces étapes de vie, vos règles devraient être d'une durée et d'un volume à peu près identiques à chaque cycle. Il se peut que vous remarquiez tout de même quelques changements : l'abondance et la durée de vos règles dépendent de vos hormones, qui peuvent fluctuer. Les hormones peuvent changer temporairement en raison de facteurs tels que le stress, l'exercice, le régime alimentaire ou la prise d'une pilule contraceptive d'urgence (pilule du lendemain) (3, 4, 5). Tout comme chaque corps est unique, les règles sont différentes d'une personne à l'autre.

Des problèmes de santé comme les polypes utérins, les fibromes ou le SOPK peuvent également modifier les règles et saignements utérins. Certaines pathologies des saignements, certains médicaments et certaines infections peuvent également affecter les saignements menstruels et provoquer des taches imprévisibles (6).

La contraception hormonale peut également affecter le rythme de vos saignements.

Quelle est la quantité de saignements considérée comme des règles abondantes ?

Les saignements menstruels abondants sont un ensemble de symptômes connus sous le nom de saignements utérins anormaux. Les professionnels de santé et les chercheurs ont déjà défini les saignements menstruels abondants comme la perte de plus de 80 ml de sang au cours d'une règle (7). Toutefois, il est difficile de mesurer cet aspect (8).

En outre, cette définition ne prenait pas en compte les perceptions et les expériences des personnes, telles que les difficultés à contenir le flux sanguin (fuites), l'impact sur la qualité de vie ou l'impact du flux sur la vie quotidienne (2,9).

Si vous avez des vertiges, si vous vous évanouissez, si vous manquez d'énergie, si vous êtes essoufflée ou si vos saignements sont si abondants qu'ils vous empêchent de faire ce que vous faites normalement, comme aller au travail ou à l'école, il se peut que vous ayez des saignements menstruels abondants (10).

Si vous vous imbibez d'un tampon ou d'une serviette toutes les heures ou toutes les deux heures, il s'agit de saignements menstruels abondants qui doivent être portés à l'attention de votre fournisseur de soins de santé (9).

Par essence, les saignements menstruels abondants ne sont pas définis par un·e professionnel·le de santé mais par vous, si le volume de vos règles a un impact négatif sur les activités et la qualité de votre vie quotidienne (11). 

Quel est le volume typique des règles pour les personnes qui ne prennent pas de contraception hormonale ?

Volume des règles (adultes)

La durée typique du cycle menstruel d'une adulte n'utilisant aucune forme de contraception hormonale est généralement comprise entre 24 et 38 jours (12), avec des saignements menstruels typiques pouvant durer jusqu'à huit jours (13). Pendant toute la durée de vos règles, il est normal qu'entre 5 et 80 ml (soit jusqu'à 6 cuillères à soupe) de liquide menstruel quittent votre corps (12).

Les jours de règles les plus abondants se situent généralement au début du cycle menstruel (vers le premier et le deuxième jour) (12). Pendant les jours les plus chargés de votre cycle menstruel, vous pouvez remarquer des amas ou des caillots dans votre liquide menstruel—c'est courant. Si vous avez des caillots de plus d'un pouce ou 25 mm de long, il est conseillé d'en parler à votre professionnel·le de santé (10).

La couleur de votre flux menstruel va aussi évoluer tout au long de vos règles, allant du rouge claire ou vif lorsque le flux est abondant, au rouge foncé à mesure que les règles se terminent.

Volume des règles (adolescent·e·s)

La quantité, la durée et la fréquence des règles peuvent varier considérablement après la ménarche. Il est courant que les cycles soient quelque peu imprévisibles pendant quelques années après les premières règles. À l'adolescence, la quantité de sang et les cycles deviennent plus réguliers, mais peuvent encore être quelque peu variables (2,14).

Tout comme chez les adultes, les règles des adolescent·e·s peuvent atteindre 80 ml pendant des règles, bien qu'elles soient généralement moins abondantes (2).

Quel est le volume typique des « règles » pour les personnes sous contraception hormonale (pilule, anneau, patch, stérilet, etc.) ?

Les options de contraception hormonale telles que la pilule, l'anneau vaginal, le stérilet hormonal ou le patch contrôlent la libération et la régulation d'hormones telles que l'œstrogène et la progestérone dans votre corps. Lorsqu'elles sont utilisées correctement, les hormones de la contraception empêchent vos ovaires de préparer et de libérer les ovules (ovulation).

Vos règles changeront en fonction du type de contraception hormonale que vous utilisez. Des saignements surviennent habituellement pendant les jours « sans hormone » (quand vous prenez les comprimés placebo de votre plaquette ou quand vous changez d'anneau ou de patch). Pour le DIU hormonal, vous pouvez également avoir des saignements imprévisibles ou légers, et certaines personnes n'ont pas de saignements du tout (15,16,17).  Les saignements que vous avez lorsque vous êtes sous contraception hormonale sont appelés « hémorragie de privation » et ne doivent pas être confondus avec les règles. L'hémorragie de privation est due à la baisse des hormones de reproduction dans votre corps les jours où les taux d'hormones contenus dans votre pilule, patch ou anneau sont bas ou nuls (12,18).

De nombreuses personnes ont des saignements plus légers, et certaines n'ont pas de saignements du tout lorsqu'elles utilisent une contraception hormonale (19). Sous contraception hormonale, la paroi de votre utérus ne s'épaissit pas autant. Cela se traduit généralement par des « règles » plus légères, plus courtes ou parfois absentes, en particulier pour les personnes qui utilisent une contraception hormonale depuis de nombreux mois ou années.

Si vous utilisez un DIU au cuivre, qui n'est pas hormonal, vous subirez les mêmes fluctuations d'œstrogènes et de progestérone au cours de votre cycle que si vous n'utilisiez pas de DIU au cuivre. De nombreuses personnes constatent une augmentation du flux menstruel et un allongement de la durée des règles lorsqu'elles utilisent un DIU en cuivre, en particulier au cours des 6 à 12 premiers mois (15, 20). Cela peut être dû à des changements vasculaires et à des modifications de la circulation sanguine dans l'utérus (17,21,22,23). 

Spotting

Le spotting est défini comme un écoulement vaginal sanglant dont le volume n'est pas assez important pour nécessiter l'utilisation de produits périodiques (c'est-à-dire que vous n'avez pas besoin d'utiliser une serviette ou un tampon) (12).  En général, si vous avez des saignements légers au début de vos règles, vous devez considérer qu'il s'agit de règles et non de taches. Cependant, si les pertes sont très, très légères—vous n'en voyez qu'un peu sur votre papier toilette—, il s'agit d'un spotting.

Le spotting peut être causé par une variété de raisons, y compris la contraception hormonale, l'ovulation ou d'autres raisons physiologiques (3,19,12). Les taches qui ne précèdent ou ne suivent pas les règles, ou les taches inexpliquées lors de l'utilisation d'une contraception hormonale, doivent être discutées avec un professionnel de la santé. Les taches sont fréquentes au cours des premières semaines de grossesse, mais des saignements plus abondants justifient que vous consultiez votre médecin. Le spotting peut également être causé par certaines infections et certains changements physiques, qui doivent également être abordés avec un professionnel de santé (6,24,25).

Quand devez-vous demander de l'aide à votre fournisseur de soins de santé au sujet de vos saignements menstruels ?

Vous devez consulter votre professionnel·le de santé si (9, 10, 13, 14) :

  • Vous avez des règles qui durent plus de huit jours

  • Vous devez changer de tampon ou de serviette hygiénique toutes les heures ou toutes les deux heures.

  • Vous devez doubler vos produits périodiques en raison de saignements abondants (par exemple, vous devez porter un tampon et une serviette en même temps)

  • Vous avez un flux menstruel avec des caillots de sang de la taille d'une pièce de 25 cents/1 euro (1 pouce/25 mm) ou plus

  • Vous avez un flux menstruel si abondant qu'il vous empêche de faire les choses que vous feriez normalement, comme aller au travail ou à l'école

  • Vous avez des vertiges, vous vous évanouissez, vous manquez d'énergie ou vous êtes essoufflé

Des saignements menstruels excessifs peuvent avoir un impact sur la qualité de vie d'une personne et provoquer une anémie ferriprive (26,27,1). Les saignements abondants peuvent avoir de nombreuses causes potentielles, notamment les fibromes (croissance du tissu musculaire de l'utérus), l'adénomyose (affection dans laquelle le tissu endométrial envahit la paroi musculaire de l'utérus), les troubles de la coagulation (comme la thrombocytopénie ou la maladie de Von Willebrand), les polypes utérins (excroissances à l'intérieur de l'utérus) et, plus rarement, les tumeurs (28,29).

Si vos règles ont cessé et que vous ne prenez aucune forme de contraception hormonale, vous devez également en discuter avec votre professionnel·le de santé. Tout le monde est différent, tout comme les règles le sont. Il est important de savoir ce qui est typique pour vous, afin de surveiller tout changement autour de vos règles.  Le suivi avec Clue peut vous aider à voir comment votre cycle menstruel se déroule typiquement pour vous. Si vous êtes préoccupé·e par le volume de vos règles, parlez-en à un·e professionnel·le de santé.

FAQ

  • Quelle est la quantité de sang perdue pendant les règles ?

Cela varie d'une personne à l'autre, mais au cours d'une période normale, vous pouvez perdre entre 5 et 80 ml, ce qui représente jusqu'à 6 cuillères à soupe de sang (12), ou un verre à liqueur et demi. 

  • 400 ml de sang perdus pendant les règles, est-ce beaucoup ?

Chaque personne est différente, mais la quantité « typique » de sang perdue pendant les règles se situe entre 5 et 80 ml. La perte de 400 ml de sang pendant les règles est considérée comme importante. 

  • Quelle quantité de sang une serviette hygiénique peut-elle contenir ?

Cela dépend de la marque de la serviette hygiénique que vous utilisez. Une serviette de nuit saturée peut contenir 15 ml de sang tandis qu'une serviette de jour peut en contenir 5 ml (30).

  • Pourquoi mes règles sont-elles si abondantes et si riches en caillots ?

Les caillots arrêtent les saignements pendant les règles qui proviennent des vaisseaux sanguins (31). Si vous constatez la présence de nombreux caillots sanguins de grande taille (31), il se peut que vous souffriez d'une affection sous-jacente à l'origine de règles abondantes. Si c'est le cas, vous devriez consulter un·e professionnel·le de santé.

  • Combien de sang de règles perdons-nous par jour ?

Certaines personnes remarquent des saignements plus abondants au cours des premiers jours (32). Au cours d'une période normale, vous pouvez perdre entre 5 et 80 ml de sang au total (12).

Cet article a été initialement publié le 29 mai 2018.

une illustration de la fleur de Clue
une illustration de la fleur de Clue

Vivez en symbiose avec votre cycle en téléchargeant l'app Clue maintenant.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Vous aimeriez peut-être lire aussi

Crampes & Douleurs

Crampes menstruelles : leurs causes et les moyens de les soulager

Voici ce que dit la recherche au sujet des règles douloureuses.

Articles populaires

une illustration de la fleur de Clue
une illustration de la fleur de Clue

Vivez en symbiose avec votre cycle en téléchargeant l'app Clue maintenant.