Illustrations: Katrin Friedmann

Contraception

Contraception d'urgence : quand est-elle la plus efficace ?

*Traduction: Alexandra Simon

La contraception d'urgence (CU) est la dernière possibilité d'éviter une grossesse non planifiée. Elle peut être utilisée après l'échec d'une autre méthode contraceptive, après un rapport sexuel non protégé ou à la suite d'une agression sexuelle. La majorité des CU sont moins efficaces que les autres formes de contraception moderne et ne protègent pas contre les infections sexuellement transmissibles. Mais la CU se révèle être un moyen efficace en cas de besoin. Elle peut réduire considérablement vos chances de tomber enceinte, selon le moment où vous vous trouvez dans votre cycle ou le type de CU que vous choisissez.

Les principales choses à savoir :

  • Le DIU au cuivre est la contraception d'urgence la plus efficace

  • La pilule contraceptive d'urgence (pilule du lendemain) est particulièrement efficace si elle est prise le plus tôt possible. Elle continue d'agir jusqu'à 4-5 jours (96-120 heures) après un rapport sexuel non protégé, mais tout ceci dépend également du moment du cycle où vous vous trouvez et du type de pilule que vous prenez

  • La pilule contraceptive d'urgence est beaucoup moins efficace (voire inefficace) pendant 1 ou 2 jours du cycle, soit autour de l'ovulation

Il existe une grande méprise sur l'utilisation et l'efficacité de la contraception d'urgence. Beaucoup de professionnel·le·s de la santé ne disposent pas de toutes les informations, ce qui signifie que vous aurez peut-être à plaider votre cause pour obtenir ce que vous voulez. Si vous pensez utiliser une contraception d'urgence dans le futur, le suivi de votre cycle peut vous aider à prendre une décision éclairée sur le choix de la contraception d'urgence.

une image de 3 écrans mobiles de l'app Clue

Téléchargez Clue pour suivre votre contraception

  • Télécharger l'app Clue sur l'App Store
  • Télécharger l'app Clue sur Play Store

4.8

Illustration d'une évaluation de cinq étoiles

2M+ évaluations

Voici ce que vous devez savoir sur la contraception d'urgence avec un aperçu des dernières recherches :

Quand doit-on utiliser une contraception d'urgence ?

Vous pouvez envisager d'utiliser la CU après un rapport sexuel non protégé lorsqu'il y a une possibilité que vous soyez fertile.

Mais il est parfois difficile de savoir quand on est fertile. Si vous ne souhaitez pas tomber enceinte, la prudence est de mise en matière de contraception d'urgence. La période de fécondité se situe officiellement 5 jours avant et 1 jour après l'ovulation. Mais le moment de la fenêtre fertile peut changer d'un cycle à l'autre et il a été démontré que cette période était très variable, même pour les personnes qui considèrent que leur cycle est " régulier " (1). Plus de 7 femmes sur 10 peuvent se trouver dans leur fenêtre fertile avant le 10e jour ou après le 17e jour de leur cycle (1). Un cycle menstruel peut fluctuer jusqu'à six ans après les premières règles, ce qui signifie que l'ovulation peut survenir plus tôt ou plus tard à chaque cycle (2). Des facteurs tels que le stress, les troubles du sommeil, le décalage horaire et l'exercice intense peuvent également affecter le moment de l'ovulation, le plus souvent en la retardant (3-5). L'ovulation peut également être affectée par certaines conditions médicales qui agissent sur les hormones sexuelles. Pour connaître le moment exact de votre ovulation, vous pouvez utiliser certaines méthodes, comme le suivi de la température basale ou des tests d'ovulation à faire chez vous ou dans un cabinet médical. Si vous ne savez pas si vous êtes dans votre période de fécondité ou non, il est conseillé d'utiliser une CU. Peu importe la méthode, ce sera sans doute plus efficace que de ne rien faire du tout (6). Même si la pilule contraceptive d'urgence (PCU) ne doit pas être utilisée comme un moyen de contraception principal, certaines personnes préfèrent en avoir une de secours afin de ne pas perdre de temps pour se la procurer si elles doivent la prendre rapidement. Il est possible de se procurer la PCU à l'avance dans un grand nombre de pharmacies, de centres médicaux ou sur Internet.

Quelles sont les solutions ?

Il existe deux types de contraception d'urgence aux États-Unis : la pilules contraceptive d'urgence (PCU) et le DIU au cuivre.

La pilule contraceptive d'urgence (PCU)

La pilule contraceptive d'urgence est plus connue sous le nom de "pilule du lendemain", même si on devrait plutôt l'appeler pilule du "plus tôt possible". L'efficacité de la PCU dépend principalement du moment où vous vous trouvez dans votre cycle quand vous la prenez - plus précisément, si vous prenez la pilule à temps pour prévenir l'ovulation (7, 8 -11). 

Il existe deux types de PCU disponibles aux États-Unis :

  • La PCU contient le plus souvent une molécule analogue à la progestérone appelée lévonorgestrel, et est vendue sous les noms : Plan B, Next Choice, One Dose, My Way, Take Action et sous d'autres noms génériques. Ils sont disponibles dans de nombreuses pharmacies sans ordonnance. La PCU au lévonorgestrel se présente sous la forme d'un comprimé unique à prendre le plus tôt possible après un rapport sexuel non protégé. Même s'il est indiqué sur la notice qu'elle doit être prise dans les 3 jours (72 heures), son efficacité peut durer au moins 4 jours (96 heures) avant de diminuer de manière significative (8, 11-13).

  • Il existe une autre PCU dite "ella" qui contient un anti-progestatif appelé acétate d'ulipristal. ella n'est disponible que sur ordonnance et peut être administrée en dose unique ou fractionnée. ella est considérée comme le type de PCU le plus efficace et son action peut durer jusqu'à 5 jours (120 heures) après un rapport sexuel non protégé (7, 11, 14).

Si aucune autre méthode n'est disponible, il est possible d'utiliser une autre contraception hormonale orale en prise quotidienne comme contraception d'urgence. Toutes ne peuvent pas être utilisées de cette manière, mais de nombreuses pilules comportent des instructions spécifiques concernant leur utilisation comme contraception d'urgence. Il s'agit des "pilules combinées" contenant un mélange d'œstrogènes et de progestérone. La plupart des pilules combinées sont à prendre en deux prises : une première dans les 4 à 5 jours suivant un rapport sexuel non protégé et une autre 12 heures plus tard. Cette méthode s'avère être moins efficace que la PCU (10) et peut provoquer des effets secondaires, comme des nausées et des maux de tête (15-20). Près d'une personne sur cinq risque d'avoir des vomissements après avoir utilisé cette méthode (15). La PCU ne doit pas être confondue avec la RU-486 qui est la "pilule abortive". Contrairement à la PCU, la RU-486 interrompt une grossesse après l'implantation d'un œuf dans la paroi utérine (21-22, 23).

Le dispositif intra-utérin (DIU) au cuivre

Le DIU au cuivre est la contraception d'urgence la plus efficace (24). Il s'agit d'un petit dispositif inséré dans l'utérus qui permet d'éviter une grossesse. C'est un contraceptif de longue durée d'action qui peut rester en place dans le corps jusqu'à 10 ans (25). Cela signifie que vous pouvez vous faire poser un DIU au cuivre comme CU, puis le laisser en place pour l'utiliser comme moyen de contraception par la suite.

Le DIU au cuivre peut être utilisé comme contraception d'urgence s'il est inséré dans l'utérus jusqu'à 5 jours après l'ovulation (24). Comme il est difficile de connaître le moment exact de l'ovulation, la plupart des études recommandent d'insérer le DIU jusqu'à 5 jours après un rapport sexuel non protégé pour garantir son efficacité et sa sûreté (23). Le DIU hormonal qui a une action différente du DIU au cuivre, ne peut pas être utilisé comme contraception d'urgence. Le DIU au cuivre ne doit pas être posé en cas d'infections sexuellement transmissibles présentes. Il doit être inséré par un·e professionnel·le de santé dans une clinique.

Comment (et avec quelle efficacité) fonctionnent-ils ?

Choisir la bonne CU dépend de plusieurs facteurs différents. L'efficacité de la PCU dépend du moment où vous vous trouvez dans votre cycle, quand vous avez eu un rapport sexuel non protégé, à quel moment vous avez pris la pilule et laquelle. Le stérilet au cuivre représente la solution la plus efficace et particulièrement pendant un ou deux jours du cycle. Certaines PCU sont plus efficaces que d'autres lorsqu'elles sont prises juste avant l'ovulation (23).

La pilule contraceptive d'urgence

La pilule contraceptive d'urgence agit principalement en bloquant ou en retardant l'ovulation (7, 8, 26-31). Elle provoque une variation du taux d'hormones dans le corps qui empêche la libération d'un ovule par l'ovaire. Si l'ovulation n'a pas lieu, les spermatozoïdes ne peuvent pas entrer en contact avec un ovule. Bien qu'un ovule ne puisse être fécondé par les spermatozoïdes que pendant environ 12 à 24 heures après l'ovulation, les spermatozoïdes peuvent quant à eux survivre de 5 à 7 jours dans l'organisme (32-33). C'est dans la phase pré-ovulatoire de la fenêtre fertile que la pilule du lendemain s'avère être la plus efficace (23, 30, 31). Cela signifie également que la PCU a beaucoup moins de chances de fonctionner pendant les deux derniers jours de la période de fécondité (autour des jours 7 et 8 sur l'image ci-dessus).

Si vous avez un rapport sexuel non protégé plusieurs jours avant votre ovulation et que vous prenez une PCU, vos chances de tomber enceinte sont beaucoup plus faibles que si vous aviez un rapport un jour avant l'ovulation (11, 30, 31). C'est pourquoi la PCU doit être prise le plus rapidement possible après un rapport sexuel non protégé : si la PCU est prise peu de temps avant l'ovulation, les hormones de la pilule n'auront pas assez de temps pour la bloquer et le risque de grossesse sera alors beaucoup plus élevé.

Le taux d'efficacité de la PCU se révèle très variable : de 52 à 100 % en moyenne (23). Il est écrit sur la notice des PCU au lévonorgestrel que leur efficacité est d'environ 88 %. Si une méthode est efficace à 88 %, cela ne signifie pas que 12 % des personnes tombent enceintes, mais plutôt que le taux de grossesse est inférieur de 88 % par rapport au taux que l'on obtiendrait si aucune contraception n'était prise. Cependant, l'efficacité de la PCU est difficile à estimer en raison du nombre de facteurs (11).

Si l'ovulation n'a pas lieu avant plusieurs jours, la PCU au lévonorgestrel et l'ella sont de bonnes solutions (11, 23). Il a été démontré que ella, la pilule antiprogestative, est nettement plus efficace que les autres PCU pour empêcher l'ovulation peu avant qu'elle ne se produise (7, 10, 11, 14, 29, 34, 35). Cela signifie qu'il est peut-être plus sûr de choisir ella (ou un DIU au cuivre) si vous pensez que votre ovulation aura lieu dans un ou deux jours ou si vous prenez la pilule 4 à 5 jours après un rapport sexuel non protégé (23). Si vous n'avez pas la possibilité de vous procurer la pilule ella ou de vous faire poser un DIU pendant ce laps de temps, vous pouvez toujours prendre une PCU, mais il se peut que celle-ci ne soit pas efficace.

Il y a eu beaucoup de suppositions sur l'efficacité des PCU pour prévenir une grossesse après l'ovulation. Certaines études suggèrent que les PCU peuvent empêcher un ovule d'être fécondé ou empêcher un ovule fécondé de s'implanter efficacement dans la paroi de l'utérus (28, 36, 37). Malgré les hypothèses et les recherches, il n'existe toujours pas de preuve concluante que les PCU soient efficaces pour prévenir une grossesse une fois que l'ovulation (ou la fécondation) a eu lieu (12, 23, 30, 31, 36-38). Dans deux études récentes sur les PCU au lévonorgestrel, les personnes qui avaient pris la pilule le jour de l'ovulation ou après avaient le même taux de grossesse que les personnes qui n'avaient rien pris du tout, soit environ 1 sur 3 (30, 31).

DIU au cuivre

Contrairement à la PCU, le DIU au cuivre est très efficace pour prévenir la grossesse avant et après l'ovulation (à la fin de la fenêtre fertile). Le DIU au cuivre empêche les spermatozoïdes de féconder un ovule, mais si l'ovule a déjà été fécondé au moment de la pose du DIU, alors celui-ci empêchera l'implantation de l'ovule fécondé dans l'utérus. Avec seulement 7 échecs connus sur des milliers de cas,

le DIU au cuivre utilisé comme contraception d'urgence est efficace à près de 100 %, ce qui en fait la solution la plus efficace (24). Le DIU au cuivre comporte ses avantages et inconvénients pour une utilisation à court ou à long terme et peut ne pas convenir à tout le monde. Il ne faut pas le confondre avec le DIU hormonal qui ne fonctionne pas comme contraception d'urgence.

Remarque : si vous pensez que votre ovulation est proche et que vous n'avez pas la possibilité de vous faire poser un DIU au cuivre, alors prenez la PCU.

Cela sera toujours plus efficace que de ne rien faire du tout et il est très facile de se tromper sur le moment de son ovulation (6, 23). Si vous pensez être enceinte, prenez rendez-vous avec votre professionnel·le de santé. Vous ne devriez pas prendre de PCU ou vous faire poser un DIU au cuivre en cas de grossesse.

Quels sont les effets secondaires ?

Les effets secondaires de la PCU comprennent les maux de tête, douleurs abdominales, douleurs mammaires, vertiges, la fatigue, les nausées et vomissements (12, 15). Si vous avez tendance à avoir des nausées, vous pouvez prendre un médicament anti-nauséeux en plus de la PCU. Si vous vomissez dans les deux heures suivant la prise de la PCU, parlez-en à un·e professionnel·le de santé, car vous aurez certainement besoin de prendre une autre dose. Les effets secondaires disparaissent généralement après un jour. Les effets secondaires ont tendance à être plus importants avec les PCU à base d'hormones combinées (15). Si vous vous interrogez sur des effets secondaires après avoir pris la PCU, parlez-en à votre professionnel·le de santé.

Certaines personnes se demandent s'il y a des effets néfastes associés à l'utilisation fréquente de la PCU. Bien que la PCU ne doit pas être utilisée comme méthode principale de contraception, son utilisation répétée a peu de chances de causer des troubles graves et comporte moins de risque qu'une grossesse (23, 34). ella précise qu'il n'est pas recommandé de la prendre deux fois au cours d'un même cycle (39).

Dans la majorité des cas, les règles suivantes arrivent plus tôt que prévu, mais il se peut également qu'elles arrivent un peu plus tard (40-42). Les PCU peuvent également provoquer un léger spotting (saignement non menstruel).

Si les règles n'arrive pas au moment prévu, vérifiez si vous n'êtes pas enceinte. Il arrive souvent que le nouveau cycle et les prochaines règles soient légèrement plus longs après la prise d'une PCU (40-42).

Il n'a pas été prouvé que la prise en vente libre d'une PCU en cas de grossesse pouvait être dangereux pour le fœtus (43, 44). Cependant, les PCU ne doivent pas être administrées à une personne enceinte.

L'action de la ella n'a pas encore fait l'objet de recherches approfondies. Les PCU au lévonorgestrel sont considérées comme la seule forme de PCU pouvant être prise sans danger pendant l'allaitement (45, 46), mais beaucoup de personnes ne sont pas fertiles pendant l'allaitement. Si vous envisagez de prendre une PCU pendant l'allaitement, parlez-en à votre professionnel·le de santé.

Les effets secondaires de la pose d'un DIU au cuivre sont les douleurs et les saignements (47). Il est possible que les règles changent une fois que le DIU est en place et il arrive dans certains cas que le DIU soit expulsé par le vagin (48). Il est important de discuter de ces symptômes et effets secondaires avec un·e professionnel·le de santé au moment de la pose.

Vue d'ensemble

On estime que près de la moitié des grossesses aux États-Unis sont non planifiées (49). Parmi celles-ci, environ 4 sur 10 se terminent par un avortement et 2 sur 10 par une fausse couche (50, 51). Aux États-Unis, une personne sur deux aura connu une grossesse non désirée ou un avortement avant l'âge de 45 ans (49).

La contraception d'urgence offre la possibilité de stopper une grossesse non désirée avant qu'elle ne se produise. En connaissant les différentes solutions et en vous informant sur vos choix, vous pourrez vous assurer de l'efficacité de la contraception d'urgence.

Comprendre votre cycle et agir rapidement est essentiel pour que la contraception d'urgence fonctionne.

Vous aimeriez peut-être lire aussi

Crampes & Douleurs

Crampes menstruelles : leurs causes et les moyens de les soulager

Voici ce que dit la recherche au sujet des règles douloureuses.

Articles populaires