Illustration d'une goutte de sang aux couleurs rouges.

Illustration: Katrin Friedmann

Règles

Les caillots sanguins pendant les règles : qu’est-ce que c’est ?

*Traduction: Caroline Bocquet

Les principales choses à savoir :

  • Il est normal d’avoir des caillots de sang menstruel durant les jours où vos règles sont les plus abondantes

  • On ne sait pas encore exactement à quoi les caillots de sang menstruel sont dus

  • Si votre sang menstruel est abondant et que vos caillots mesurent plus de 25 mm de diamètre, il est conseillé d’en parler à votre professionnel•le de santé

En général, vous savez que vos règles ont commencé lorsque vous voyez un peu, ou beaucoup, de sang dans votre culotte. À certains moments pendant vos menstruations, vous remarquez peut-être des grumeaux ou des morceaux de sang sur votre protection hygiénique ou dans votre culotte. Alors, de quoi s'agit-il ?

L’évacuation de la muqueuse utérine (l’endomètre) provoque un écoulement sanguin qui peut varier en volume et augmenter petit à petit, ou d’un seul coup. Le sang menstruel varie également en durée, en couleur (qu’il s’agisse de sang récent ou plus vieux) et en texture. Cette dernière change lorsque l’évacuation du tissu endométrial prend la forme de caillots de sang.

Les caillots de sang sont courants. Ils peuvent prendre la forme de morceaux, de grumeaux et/ou avoir une consistance plus gélatineuse. Ils varient également en taille et en nombre.

une image de 3 écrans mobiles de l'app Clue

Téléchargez Clue pour suivre la régularité de vos règles.

  • Télécharger l'app Clue sur l'App Store
  • Télécharger l'app Clue sur Play Store

4.8

Illustration d'une évaluation de cinq étoiles

2M+ évaluations

En moyenne, environ 2 à 3 cuillères à soupe (35 à 40 mm) de sang et de tissu sont évacuées lors d’un cycle de règles. Il est normal de remarquer des caillots ou des morceaux, surtout les jours où l’écoulement sanguin est plus abondant. Il est normal de remarquer des caillots ou des morceaux, surtout les jours où l’écoulement sanguin est plus abondant.

Les caillots de sang menstruel sont différents des caillots de sang veineux (qui peuvent être liés à la contraception hormonale). Les caillots de sang sont dus à la coagulation, c’est-à-dire le processus de solidification ou de semi-solidification du sang liquide. Ceux provenant du sang qui circulent sont nécessaires pour faire cesser le saignement d’une blessure par exemple, mais lorsqu’ils se forment de façon non nécessaire, ils peuvent provoquer des problèmes médicaux.

Il est communément accepté que les anticoagulants présents dans l’organisme sont à l’origine des caillots de sang menstruel (1). Selon le Center for Young Women's Health, le centre pour la santé des jeunes femmes de l’hôpital pour enfants de Boston, l’organisme libère ces substances pour empêcher le sang menstruel de former des caillots, mais lorsque le volume de sang est trop important, ces anticoagulants n’ont pas le temps de faire entièrement effet, ce qui provoque la formation de caillots de sang.

En ce qui concerne l’endroit où les caillots des règles se forment, les données varient : le processus a lieu soit dans le vagin, soit dans la cavité utérine (2,3). Il est communément admis que la coagulation sanguine se produit grâce à l’interaction de deux protéines : la trombine et le fibrinogène. Toutefois, selon certaines études, le sang menstruel ne contient aucune de ces deux protéines (2,3). D’après une étude préliminaire, la fluidité du sang menstruel est due à agent lytique qui dissout les caillots sanguins en amont (2). Un agent lytique est une substance qui dissout une structure organique. Cela pourrait signifier que les caillots de sang sont des formations qui n’ont pas suffisamment été liquéfiées par l'agent lytique.

D’autres études adoptent une perspective différente quant au rôle du fibrinogène et des caillots de sang menstruels. Les activateurs du plasminogène sont un groupe d’enzymes qui provoquent la fibrinolyse, la dissolution des caillots de sang. Les recherches montrent que les individus souffrant de ménorragie (règles très abondantes), ont plus d’enzymes qui dissolvent les caillots de sang dans la muqueuse de l’utérus (4, 5).

Selon d’autres études, les caillots de sang menstruels sont des agrégations de globules rouges sur des substances muqueuses, et la glaire de la phase prémenstruelle du cycle est censée liquéfier le sang menstruel (2, 3).

Bien que les raisons évoquées pour expliquer la formation de caillots de sang menstruel diffèrent, ceux-ci présentent des caractéristiques normales et courantes et apparaissent généralement les jours où le flux sanguin est le plus abondant.

Si vous avez de multiples caillots de sang de plus de 25 mm de diamètre, vous souffrez peut-être de règles très abondantes (ménorragie). De larges caillots gris peuvent indiquer une fausse-couche non détectée.

Si vous prenez des anticoagulants oraux (des médicaments qui empêchent la formation de caillots sanguins), le flux sanguin de vos règles peut être plus abondant et prolongé (6, 7). Selon UpToDate, jusqu’à 15 à 24 % des femmes souffrant de ménorragie pourraient être atteintes d’un type de trouble hémorragique, comme la maladie de Willebrand, la thrombopénie immunitaire ou de dysfonctions plaquettaires.

Des saignements d’autres parties du corps peuvent survenir en cas de blessure ou de maladie, et le sang menstruel étant le résultat d’un processus bien distinct, il est normal qu’il soit légèrement différent. Ne vous attendez donc pas à ce qu’il soit constamment fluide et d’un rouge pur.

Apprenez à connaître votre corps. Téléchargez Clue aujourd'hui pour suivre les aspects de votre sang menstruel.

An illustration of a hand pressing a button

Let's support one another.

and champion menstrual health together. Make an impact today in one click.

An illustration of a hand pressing a button

Articles populaires