Illustration d'une goutte de sang aux couleurs rouges.

Illustration: Katrin Friedmann

Reading time:7min

Les caillots sanguins pendant les règles : qu’est-ce que c’est ?

*Traduction: Sarah Idrissi

Ce qu'il faut savoir sur les caillots de sang menstruel :

  • Les saignements menstruels varient d'un cycle à l'autre

  • Vous pouvez vous attendre à avoir des caillots de sang les jours où vos règles sont les plus abondantes

  • Des caillots se forment souvent si le sang s'accumule dans l'utérus ou le vagin avant d'en sortir

  • Si vous constatez la présence de caillots de plus de 25 mm, il est conseillé d'en parler à votre professionnel·le de santé

Est-il typique d'avoir des caillots de sang ?

Vous êtes-vous déjà demandé ce que contenait exactement votre tampon, votre coupe menstruelle ou votre serviette hygiénique ? Au cours de vos règles, vous perdrez environ 2 à 3 cuillères à soupe (35-45 ml) de sang. Cela inclut la muqueuse utérine, qui est composée de cellules similaires à celles de la peau, de vaisseaux sanguins et de glandes (6). Chaque menstruation est unique (4) et chacune varie en fréquence, en abondance, en couleur et en texture. La présence de caillots ou d'amas les jours les plus abondants des règles peuvent être typiques pour certaines personnes. Les caillots de sang menstruels peuvent ressembler à des amas ou des morceaux de sang, et/ou avoir une consistance gélatineuse, et peuvent varier en taille et en nombre.

Il est bon de consulter votre professionnel·le de santé si vous remarquez des caillots qui mesurent 1 pouce (24,5 mm) ou plus (1).

À quoi resemble le sang menstruel ?

Le sang et les pertes changent de couleur et de consistance au cours de votre cycle. Le sang plus récent sera fluide et rouge vif. Les saignements plus importants apparaîtront plus foncés et plus épais. Lorsque vos règles touchent à leur fin, elles peuvent commencer à se fluidifier et prendre une couleur rose, brune ou jaune plus claire.

Le sang peut avoir un aspect légèrement orangé s'il est mélangé au liquide cervical. Le mucus cervical (écoulement) peut avoir l'air un peu gélatineux (5). Si le sang est de couleur orange, cela peut également être le signe d'une infection non traitée. Si vous constatez souvent la présence de sang orange ou si vous avez des pertes grises ou vertes, vous devez contacter votre médecin·e ou votre sage-femme, car vous avez peut-être une infection (5). Les autres signes d'infection sont la douleur, les démangeaisons ou une mauvaise odeur vaginale qui peut s’apparenter à une odeur de "poisson" (5).

Du sang plus foncé est généralement observé en cas de saignement abondant. Des pathologies telles que le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) ou l'endométriose peuvent provoquer l'épaississement de la muqueuse utérine avant la mue (4, 8). Cela peut donner au sang une couleur violacée (1, 4). Le sang peut prendre une teinte noire s'il est resté dans l'utérus ou le vagin pendant un certain temps. Cela peut se produire au début ou à la fin des règles ou être lié à un blocage. Des saignements très foncés et abondants qui ont l'air granuleux ou qui comportent beaucoup de grumeaux peuvent être le signe d'une fausse couche ou d'une autre affection (3). Contactez votre professionnel·le de la santé si vous remarquez du sang très foncé associé à des saignements abondants et soudains, des crampes, ou de nouvelles douleurs, de la fièvre ou une mauvaise odeur (3, 5).

Les caillots de sang menstruels peuvent être épais et grumeleux ou filandreux. Ils se forment lorsque le sang s'accumule dans l'utérus avant de sortir par le col, ou dans le fond du vagin. Les caillots sont également liés aux fibromes - des excroissances non cancéreuses sur l'utérus (4).

Les règles peuvent être diluées et aqueuses si le taux d'œstrogène est faible. Cela peut se produire au cours de certaines étapes de la vie, comme l'allaitement ou la périménopause. Ils peuvent également se produire à cause d'une activité physique extrême, d'une perte de poids ou d'une malnutrition (3).

Chaque personne aura des règles différentes. Vos règles peuvent être différentes de celles de quelqu'un d'autre et peuvent changer légèrement d'un cycle à l'autre. Si vous constatez des changements importants dans vos règles, il est bon d'en parler à votre professionnel·le de santé.

Utilisez Clue pour suivre tout ce qui concerne votre vagin : saignements, pertes, sexualité et contraception.

  • Télécharger l'app Clue sur l'App Store
  • Télécharger l'app Clue sur Play Store
une image de 3 écrans mobiles de l'app Clue

Mes saignements menstruels sont-ils " abondants " ?

Les règles abondantes sont communes. Cela ne signifie pas que vous devez simplement vivre avec, car cela peut avoir des impacts négatifs sur votre santé. C'est pourquoi les professionnel·le·s de santé l'appellent "saignement utérin anormal" (3). Les saignements abondants peuvent correspondre à chacun des éléments suivants (1) :

  • Détremper un ou plusieurs tampons ou serviettes hygiéniques en une heure sur une durée d’au moins deux heures

  • Des caillots plus gros qu’une pièce d’un euros (1 pouce ou 24,5 mm)

  • Des saignements vaginaux qui durent plus de 7 jours

  • La nécessité de changer de serviette/tampon/coupe pendant la nuit

  • La nécessité de porter plus d’une serviette à la fois

Quelles sont les causes des règles abondantes ?

Les saignements imprévisibles pendant votre cycle menstruel pourraient être liés à certaines affections de la santé reproductive (2, 4, 7) :

  • Une ovulation imprévisible : La muqueuse utérine peut s'épaissir si l'ovulation ne se produit pas aussi fréquemment que votre corps en a besoin. Pendant et autour des périodes des ménarches (les premières règles) et de la ménopause, il est courant de rencontrer des saignements imprévisibles. Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) et l'hypothyroïdie sont également liés aux saignements imprévisibles.

  • Fibromes ou polypes : Croissances sur l'utérus qui ne sont normalement pas cancéreuses mais peuvent nécessiter un suivi médical pour surveiller la perte de sang.

  • Adénomyose : Lorsque la muqueuse de l'utérus se développe dans le muscle de l'utérus.

  • Endométriose : Lorsque la muqueuse utérine se développe sur d'autres organes pelviens, comme les ovaires ou les trompes de Fallope.

  • Médicaments : Certaines formes de contraception, comme le dispositif intra-utérin (DIU) ou stérilet, peuvent provoquer des saignements plus abondants la première année d'utilisation, mais de nombreuses personnes constatent une diminution des saignements après cette période. Les anticoagulants comme l'aspirine peuvent fluidifier le sang et provoquer des saignements plus importants.

  • Troubles de la coagulation : Le sang peut ne pas coaguler selon les besoins de l'organisme dans certains troubles de la coagulation comme la maladie de Von Willebrand.

  • Le cancer : Cancer de l'endomètre (muqueuse de l'utérus). La plupart des cancers de l'endomètre se rencontrent chez les femmes d'une soixantaine d'années.

  • Maladie inflammatoire pelvienne (MIP) : Infection de l'utérus, des trompes de Fallope ou des ovaires généralement causée par une infection sexuellement transmissible (IST) non traitée.

  • Grossesse ectopique : Grossesse qui commence à se développer en dehors de l'utérus, généralement dans une trompe de Fallope.

  • Fausse couche : Mort d'un embryon ou d'un fœtus avant qu'il ne puisse vivre en dehors de l'utérus.

Quand consulter votre professionnel·le de santé en cas de saignement abondant

Envisagez une consultation médicale si vous constatez l'une des situations suivantes (1, 3) :

  • Pas de saignement menstruel pendant 3 à 6 mois

  • Présence de saignements ou de spotting entre les règles

  • Détremper une ou plusieurs serviettes/tampons en une heure

  • Avoir des saignements pendant plus de sept jours

  • Présence de saignements ou de spotting après un rapport sexuel

  • Des caillots plus gros qu’une pièce d’un euros (1 pouce ou 24,5 mm)

  • De gros caillots grisâtres

  • Tout changement qui semble hors de la normale pour vos règles

Envisagez de consulter les services d'urgence si :

  • Vous vous sentez étourdi·e, avez des vertiges, êtes essoufflé·e ou ressentez des douleurs thoraciques liées aux saignements menstruels

Pour certaines personnes, les caillots sanguins sont plus fréquents les jours où leurs règles sont les plus abondantes. Si vous avez des saignements menstruels abondants et que cela vous inquiète, vous devriez envisager de consulter un·e professionnel·le de santé. Même si vous ne présentez pas les symptômes décrits dans cet article, être inquiet·e est une raison suffisante pour voir votre professionnel·le de santé. Envisagez d'avoir une discussion entre ami·e·s à propos des règles, car partager vos expériences, et évoquer ce à quoi ressemblent vos menstruations et de quelles manières celles-ci changent d'un cycle à l'autre peut être rassurant pour tout le monde. Vous verrez peut-être que ce que vous vivez est similaire aux expériences de vos ami·e·s.

Téléchargez Clue pour suivre vos saignements et vos symptômes pendant vos règles afin de mieux comprendre ce qui est normal pour vous et de repérer tout changement.

une illustration de la fleur de Clue
une illustration de la fleur de Clue

Vivez en symbiose avec votre cycle en téléchargeant l'app Clue maintenant.

illustration de globules rouges sanguins, mais artistiquement colorés

Articles populaires