Illustrations : Katrin Friedmann

Reading time:7min

Règles abondantes : comment savoir si votre flux est "normal"

*Traduction : Alexandra Simon

Les menstruations varient d'une personne à l'autre ; il est donc difficile de déterminer si la quantité de sang perdue est normale ou excessive. Alors comment savoir si c'est "normal" ?

Parlons médecine : dans les études cliniques, des saignements menstruels abondants se caractérisent par une perte de sang supérieure à 80 ml par cycle.

Cependant, la perte de sang peut être très difficile à mesurer, à moins que vous n'utilisiez une coupe menstruelle. Même si vous perdez moins de 80 ml, cela peut tout de même affecter votre qualité de vie, notamment si vos règles sont irrégulières et donc difficile à anticiper. Par conséquent, on peut dire que des saignements menstruels abondants correspondent à : **Une perte excessive de sang menstruel qui interfère avec la qualité de vie physique, sociale, émotionnelle et/ou matérielle d'une personne** (National Institute for Health and Care Excellence ou NICE)

Utilisez Clue pour suivre tout ce qui concerne votre vagin : saignements, pertes, sexualité et contraception.

  • Télécharger l'app Clue sur l'App Store
  • Télécharger l'app Clue sur Play Store
une image de 3 écrans mobiles de l'app Clue

Causes des saignements menstruels abondants

Certaines conditions peuvent être à l'origine de saignements menstruels abondants. En voici quelques-unes :

  • Les polypes, ou excroissances de la muqueuse utérine, provoquent généralement un spotting ou des saignements entre les règles et parfois des saignements menstruels abondants.

  • L'adénomyose (ou endométriose interne), croissance anormale de la muqueuse utérine (endomètre) dans la paroi musculaire de l'utérus, peut parfois provoquer des règles abondantes et/ou douloureuses.

  • Les fibromes utérins, tumeurs bénignes (excroissances musculaires lisses) de l'utérus, également appelées *léiomyomes*, peuvent parfois provoquer des saignements menstruels abondants. S'ils se développent dans la muqueuse utérine (endomètre), ils provoqueront très probablement des saignements abondants.

  • Les cancers et les lésions précancéreuses sont des causes rares mais importantes de saignements anormaux, en particulier chez les personnes de moins de 40 ans. Bien qu'ils puissent entraîner des saignements abondants, les cancers et les précancers sont plus susceptibles de provoquer des saignements irréguliers ou intermenstruels.

  • La coagulopathie, un trouble héréditaire empêchant le sang de coaguler normalement, provoque des saignements menstruels abondants, généralement à partir de la ménarche (premières règles).

  • Les troubles ovulatoires, c'est-à-dire l'absence ou l'irrégularité de l'ovulation, sont des problèmes hormonaux qui peuvent provoquer des saignements irréguliers, avec ou sans saignements abondants comme symptôme.

  • Les troubles endométriaux, une anomalie de la muqueuse de l'utérus, empêchent les tissus de stopper les saignements normalement.

La plupart des médicaments et des pilules contraceptives ne provoquent pas de saignements abondants, mais il y a deux exceptions : les dispositifs intra-utérins contenant du cuivre et les anticoagulants (qui préviennent la formation de caillots sanguins) provoquent souvent des saignements abondants.

Avez-vous des saignements menstruels abondants ?

Pour savoir si vous souffrez ou non de saignements menstruels abondants, il faut consigner avec précision votre historique menstruel. L'intensité des saignements varie d'une personne à l'autre, il est donc difficile de déterminer ce qui est abondant d'un point de vue clinique. Par ailleurs, même s'il arrive qu'une menstruation soit abondante, tant que cela ne s'observe pas dans la plupart des cycles, il n'y a pas de réel problème.

La définition médicale est la suivante : on parle de saignements abondants lorsque ceux-ci sont se sont produits dans la majorité des cycles au cours des six derniers mois. En indiquant régulièrement l'intensité de vos saignements dans votre application Clue, il vous sera plus facile de déterminer si vos saignements sont considérés comme abondants.

Votre médecin vous demandera peut-être combien de serviettes hygiéniques/tampons (et de quelle taille) vous utilisez en une journée. Il est également très important de surveiller les caillots sanguins : leur taille, leur nombre et leur couleur. Ils contiennent du sang, et il est important d'estimer leur taille et de les compter pour avoir une idée de la quantité de sang perdue.

  1. Sachez faire la différence entre des tampons ou serviettes "classiques" et "maxi", car les maxi peuvent généralement absorber deux fois plus que les classiques (chaque tampon ou serviette maxi doit compter comme deux classiques).

  2. Vérifiez si votre tampon ou votre serviette est bien imbibé·e. Est-ce que c'est complètement imbibé de sang ou juste à moitié ? (Si c'est à moitié imbibé, diviser le nombre de serviettes à moitié imbibées par deux.)

  3. Comptez le nombre de caillots sanguins ; ils contiennent également du sang.

  4. Si vous utilisez une coupe menstruelle, vérifiez sa contenance et évaluez son degré de remplissage (par ex. s'il s'agit d'une coupe de 10 ml et qu'elle est pleine aux ¾, la quantité de sang que votre coupe menstruelle contient est de 7,5 ml.

  5. Si le nombre de tampons ou de serviettes imbibé·e·s est de **seize ou plus** pendant toute la durée de vos règles (ou **huit tampons ou serviettes maxi entièrement imbibé·e·s**), votre flux est abondant.

  6. Si vous constatez que votre coupe menstruelle contient plus de 80 ml de sang pendant un cycle entier, votre flux est abondant.

Indications pour déterminer si vos règles sont abondantes :

  1. Votre période menstruelle dure généralement plus de sept jours.

  2. Vous devez changer de tampons ou de serviettes toutes les heures pendant plusieurs heures d'affilées.

  3. Vous devez changer de serviettes ou de tampons pendant la nuit.

  4. Vous avez plusieurs caillots sanguins de la taille d'un raisin (ou plus gros).

  5. Votre flux menstruel est si abondant qu'il vous empêche de faire ce que vous faites normalement.

  6. Vous êtes fatigué·e, manquez d'énergie ou êtes essoufflé·e.

  7. Vous ressentez une forte douleur dans l'abdomen ou le bas du dos.

Prenez rendez-vous avec votre gynécologue si vos saignements menstruels semblent plus abondants que d'habitude, s'ils durent plus de sept jours ou s'ils ont un impact sur votre vie.

Si vous avez des saignements entre les règles, pendant ou après les rapports sexuels, pendant la grossesse ou après la ménopause, il est important de consulter votre gynécologue également.

Conséquences possibles des saignements menstruels abondants

Chaque fois que vous avez vos règles, vous perdez du sang. Pour les personnes ayant des saignements normaux et une alimentation contenant des quantités normales de fer, les pertes de sang et l'apport en fer devraient être équilibrés. Cependant, pour celles qui ont des saignements menstruels abondants, et en particulier si leur alimentation est pauvre en fer, la perte de sang peut entraîner une carence en fer, un faible taux de globules rouges ou encore une anémie. Une carence en fer, avec ou sans anémie, peut entrainer de la fatigue et perturber la concentration, l'exercice physique et le quotidien en général.

Que doit-on faire ?

Pour traiter les saignements menstruels abondants, vous et votre médecin devez en déterminer la ou les causes. Cela peut se faire au moyen de quelques tests simples comme une prise de sang, une échographie transvaginale et/ou le prélèvement d'un échantillon de tissu de la muqueuse utérine (biopsie de l'endomètre).

  • Polypes : l'ablation chirurgicale du polype est le traitement le plus efficace.

  • Adénomyose : traitement par contraception hormonale, avec notamment un dispositif intra-utérin qui libère une hormone appelée progestérone.

  • Fibromes : certains médicaments ou traitements hormonaux sont efficaces, mais une intervention chirurgicale est souvent nécessaire.

  • Cancer ou pré-cancer : la plupart des pré-cancers peuvent être traités par des médicaments, mais les cancers nécessitent généralement une intervention chirurgicale.

  • Trouble de la coagulation sanguine : l'acide tranexamique ou les médicaments hormonaux sont utilisés comme stratégie principale de traitement.

  • Troubles ovulatoires : les troubles ovulatoires sont généralement traités avec des médicaments hormonaux tels que les progestatifs ou d'autres contraceptifs hormonaux.

  • Troubles endométriaux : les personnes souffrant de troubles de l'endomètre réagissent bien à l'acide tranexamique, à la prise d'AINS simples comme l'ibuprofène, le naproxène ou l'acide méfénamique, au dispositif intra-utérin à libération de progestatifs ou à d'autres types de contraception hormonale. Si le DIU au cuivre est en cause, certains des traitements utilisés pour les troubles de l'endomètre peuvent être efficaces.

  • Carence en fer : s'il y a une carence en fer et surtout une anémie, une supplémentation en fer doit être administrée.

La chirurgie peut se révéler intéressante, en particulier lors de l'ablation de polypes ou de fibromes, car elle peut être réalisée simplement et de manière à préserver la fertilité. Enfin, les interventions chirurgicales invasives (telles que l'ablation de l'endomètre et l'hystérectomie) constituent une solution de dernier recours pour remédier aux saignements menstruels abondants, mais elles doivent toujours être envisagées avec soin, car elles peuvent réduire vos chances d'avoir des enfants.

Si vous pensez avoir des saignements menstruels abondants, contactez immédiatement votre médecin. Cette condition est facile à traiter dans la plupart des cas. Une détection et un diagnostic précoces permettront un traitement plus efficace et moins invasif.

Si vous n'êtes toujours pas sûr·e d'avoir des saignements menstruels abondants, tentez de suivre plus en détail votre prochain cycle et analysez-le ensuite. Si vous remarquez l'un des signes que nous avons mentionnés ci-dessus, prenez rendez-vous avec votre médecin.

une illustration de la fleur de Clue
une illustration de la fleur de Clue

Vivez en symbiose avec votre cycle en téléchargeant l'app Clue maintenant.

Vous aimeriez peut-être lire aussi

Crampes & Douleurs

Crampes menstruelles : leurs causes et les moyens de les soulager

Voici ce que dit la recherche au sujet des règles douloureuses.

Articles populaires

une illustration de la fleur de Clue
une illustration de la fleur de Clue

Vivez en symbiose avec votre cycle en téléchargeant l'app Clue maintenant.