Photo d'une personne tenant son ventre

Réalisation par Marta Pucci, photographie par Franz Grünewald

Ce que vous devez savoir sur la grossesse ectopique ou extra-utérine

Une grossesse ectopique survient lorsqu'un embryon se développe dans un endroit du corps autre que l'utérus

*Traduction: Alexandra Simon

Les principales choses à savoir :

  • Les grossesses ectopiques ne sont pas très fréquentes ; elles ne représentent que 2% des grossesses

  • Une grossesse ectopique survient lorsqu'un embryon se développe dans un endroit du corps autre que l'utérus

  • Vous pouvez tomber à nouveau enceinte après une grossesse extra-utérine en fonction du traitement que vous aurez reçu

  • Avoir une grossesse ectopique ne signifie pas que vous en aurez forcément une autre

Une grossesse ectopique est une grossesse qui se développe en dehors de l'utérus (1). Il existe des facteurs de risque qui peuvent entraîner une grossesse ectopique ; par exemple si vous avez subi une intervention chirurgicale ou avez eu une infection au niveau de vos trompes de Fallope (2, 3). Les signes courants d'une grossesse ectopique sont les saignements vaginaux et les douleurs abdominales (3). Il est malheureusement impossible de sauver une grossesse ectopique. En fonction du type de traitement suivi, il sera possible de retomber enceinte.

Vous utilisez Clue pour suivre votre flux menstruel ?

  • Télécharger l'app Clue sur l'App Store
  • Télécharger l'app Clue sur Play Store
une image de 3 écrans mobiles de l'app Clue

Lors du premier rendez-vous prénatal, votre professionnel·le de santé réalisera peut-être une échographie pour vérifier si l'embryon se développe bien dans votre utérus. S'il se développe en dehors de l'utérus, vous aurez à discuter des options de traitement qui s'offrent à vous. Une grossesse ectopique comporte des risques graves pour la personne enceinte et peut mettre sa vie en danger. Si une grossesse ectopique est détectée, voici les raisons pour lesquelles elle est survenue, quelles sont options thérapeutiques possibles et comment prendre soin de votre corps et de votre esprit tout au long de cette expérience.

Pourquoi une grossesse ectopique se produit-elle ?

Une grossesse ectopique se produit lorsque l'ovule fécondé ne réussit pas à atteindre l'utérus comme prévu (3, 10). Plus de 90 % des grossesses ectopiques surviennent dans les trompes de Fallope où la fécondation a lieu (1). Les grossesses ectopiques peuvent également se produire dans d'autres endroits du corps. Une grossesse ectopique peut se développer dans l'ovaire, le col de l'utérus et même dans le tissu cicatriciel de l'utérus résultant d'une intervention chirurgicale antérieure (1).

Tout facteur susceptible d'endommager les trompes de Fallope comme une infection ou une intervention chirurgicale peut entraîner un risque accru de grossesse tubaire (2, 3). Les infections sexuellement transmissibles comme la chlamydia, les maladies inflammatoires pelviennes, une intervention chirurgicale antérieure tubaire ou pelvienne, ou l'endométriose augmentent le risque de grossesse ectopique (3). Une grossesse ectopique peut parfois survenir sans explication, même si vous ne présentez aucun facteur de risque.

Comment savoir si j'ai une grossesse ectopique ?

Il est difficile de détecter une grossesse ectopique sans l'aide d'un·e professionnel·e de la santé et de certains examens. Une grossesse ectopique a souvent les mêmes signes qu'une grossesse typique. L'absence de règles et des symptômes de grossesse tels que des seins sensibles ou des nausées sont courants (2).Dans la majorité des cas, la grossesse ectopique s'accompagne d'un léger saignement vaginal ou d'un

spotting (3). Des douleurs abdominales et des crampes sur un côté de l'abdomen peuvent également faire partie des symptômes (2). Une grossesse ectopique peut également se présenter sans saignement vaginal ni douleur (3).

Comment savoir si c'est une grossesse ectopique ? Certain·e·s professionnel·le·s de santé effectue une échographie au début du premier trimestre pour voir où se localise la grossesse (1). Si vous êtes enceint·e, parlez-en à votre médecin pour savoir si cela vous convient.

Si vous êtes enceint·e et que vous constatez des saignements vaginaux accompagnés de douleurs abdominales, consultez un·e professionnel·le de santé aussi vite que possible. Il faut pouvoir déterminer si votre grossesse est extra-utérine, s'il se passe quelque chose d'autre ou si vos symptômes sont typiques du premier trimestre (2). S'il s'agit d'une grossesse ectopique, votre médecin décidera du traitement à proposer après avoir effectué une échographie, des analyses de sang et un bilan de santé (1).

Une grossesse ectopique doit être prise en charge rapidement car en se développant, elle peut provoquer la rupture de la trompe de Fallope. Il s'agit alors d'une rupture de la grossesse extra-utérine qui constitue une urgence vitale. Si vous êtes enceint·e et que vous ressentez une douleur abdominale soudaine, une douleur à l'épaule ou une une sensation de faiblesse, il se peut que ce soit les signes d'une rupture et auquel cas, vous devez immédiatement consulter un·e professionnel·le de santé (2).

Peut-on sauver une grossesse ectopique ?

Il est malheureusement impossible de sauver une grossesse ectopique. Une grossesse ectopique qui se produit dans les trompes de Fallope n'a pas assez de place pour se développer. Si celle-ci n'est pas traitée, elle finira par provoquer la rupture du tube, ce qui constitue une urgence médicale (2). Quelque soit l'endroit où la grossesse se développe en dehors de l'utérus, elle ne peut être sauvée sans vous faire courir de graves risques (3).

Quelles sont les options de traitement d'une grossesse ectopique ?

Il est important de se faire traiter pour une grossesse ectopique. Une grossesse ectopique qui se poursuit peut être très dangereuse pour la personne enceint·e et mettre sa vie en danger (1).

Première option : traitement de la grossesse extra-utérine par médicaments

Si la grossesse ectopique est détectée suffisamment tôt, il est possible de prendre un traitement médicamenteux, le méthotrexate. Le méthotrexate agit en empêchant la croissance des cellules, ce qui interrompt la grossesse (2). Cependant, le méthotrexate n'est pas indiqué pour tout le monde. Il n'est pas recommandé aux personnes souffrant d'une maladie rénale ou hépatique, ou si vous allaitez (1, 2).

Cette solution vous obligera à vous rendre plusieurs fois chez votre médecin pour vous assurer que le médicament fonctionne comme prévu (1). Une prise de sang sera effectuée pour vérifier que les taux d'hormones de grossesse sont négatifs, ce qui signifie que vous n'êtes plus enceint·e (2).

Le méthotrexate est généralement injecté dans le muscle et plusieurs doses sont parfois nécessaires (1, 3). Les effets secondaires du méthotrexate peuvent inclure des nausées, des vomissements, des diarrhées et des douleurs abdominales (2). Ces effets secondaires ne sont pas graves en comparaison des symptômes provoqués par une grossesse ectopique non traitée.

Deuxième option : traitement de la grossesse extra-utérine par voie chirurgicale

Si vous ressentez des douleurs intenses ou si vous présentez des signes de rupture de grossesse tubaire, votre professionnel·le de santé vous conseillera vraisemblablement de recourir à la chirurgie (1, 2). La chirurgie est également recommandée si vous présentez une contre-indication à la prise du méthotrexate ou si ce traitement n'a pas fonctionné (1). Si une opération chirurgicale d'urgence n'est pas nécessaire, on recourt généralement à une intervention par voie laparoscopique pour retirer la grossesse des trompes ou de l'endroit où elle se trouve (2, 3). Cette intervention consiste à pratiquer de très petites incisions à l'aide d'une caméra. Par rapport à la chirurgie classique, elle est généralement moins douloureuse, et le risque d'infection ainsi que le temps de récupération sont également moins importants (1, 2).

Votre professionnel·e de santé disctera avec vous des différentes options chirurgicales. Les solutions proposées sont généralement une salpingostomie ou une salpingectomie, en fonction de l'étendue des lésions de la trompe de Fallope et de votre projet de grossesse à venir (1). Une salpingostomie consiste à créer une ouverture dans le tube pour retirer les tissus (3). Il s'agit de l'ablation de la trompe (3). Si vous désirez tomber à nouveau enceint·e, votre médecin cherchera à conserver votre trompe autant que possible (1).

Troisième option : surveiller et attendre

En cas de grossesse ectopique, votre professionnel·le de santé préconisera très probablement un traitement médicamenteux ou une intervention chirurgicale. Si la grossesse tubaire est détectée suffisamment tôt et que vous avez des niveaux très bas d'hormones de grossesse qui diminuent par elles-mêmes, il se peut que vous n'ayez pas besoin de recourir aux médicaments ou à la chirurgie (3). Même si vous n'avez pas besoin de médicaments ni d'intervention chirurgicale, il est néanmoins important de continuer à vous rendre chez votre médecin et de suivre le protocole mis en place.

Tomber à nouveau enceint·e après une grossesse ectopique

Après une grossesse ectopique, certaines personnes souhaitent attendre avant de tomber à nouveau enceintes. Si vous voulez éviter une grossesse, vous pouvez utiliser n'importe quelle forme de contraception (6). Consultez votre professionnel·le de santé pour savoir ce qui vous conviendrait le mieux.

Le retour de votre cycle et le moment où vous serez en mesure de concevoir à nouveau dépendront de la manière dont la grossesse ectopique aura été traitée. Le temps de récupération diffère légèrement d'une personne à l'autre, mais dans la plupart des cas, il faut quelques cycles avant que les règles ne reviennent à la normale (2).

Si vous cherchez à concevoir à nouveau après une grossesse ectopique, vous pourrez essayer dès qu'un·e professionnel·le de santé vous aura confirmé que celle-ci est résorbée et que vous vous sentez prêt·e émotionnellement et physiquement (1).

Si vous avez pris un traitement au méthotrexate pour résorber la grossesse, il est recommandé d'attendre 12 semaines (le temps que celui-ci soit complètement éliminé de votre organisme) avant d'essayer de concevoir (1). En effet, les médicaments pourraient avoir un impact sur le développement de l'embryon lors d'une nouvelle grossesse (1).

Si une intervention chirurgicale a été pratiquée pour retirer la grossesse ectopique, la possibilité de retomber enceinte dépendra de plusieurs facteurs. L'ablation de la trompe de Fallope et les cicatrices de l'opération peuvent réduire vos chances de retomber enceinte par la suite (5). Parlez-en avec votre médecin pour déterminer quelle est la meilleure manière de tomber enceinte à nouveau dans votre cas.

Il se peut que le tissu où s'est développée la grossesse ectopique soit endommagé. Les personnes qui ont déjà eu une grossesse ectopique ont 10% de risque d'en avoir une autre (1, 5). Mais cela ne signifie pas pour autant que vous avez plus de risque de faire une fausse couche (4).

Prendre soin de sa santé mentale

Même si l'essentiel du soutien que vous recevrez en cas de grossesse ectopique vous aidera à vous rétablir physiquement, sachez que votre santé mentale est toute aussi importante. Si vous avez vécu une situation qui a mis votre vie en danger ou si la grossesse ectopique a des conséquences sur vos chances de tomber à nouveau enceinte, sachez que vous risquez de souffrir d'un syndrome de stress post-traumatique (SSPT), d'anxiété ou de dépression (7).

Une grossesse ectopique peut être une expérience difficile à vivre, quelle qu'en soit l'issue. Vous allez peut-être ressentir des sentiments différents. Les émotions liées à la perte d'une grossesse sont complexes et diffèrent pour chaque personne. Vous pourrez ressentir de la peine et celle-ci est tout à fait justifiée. Mais c'est aussi normal si vous ressentez quelque chose de différent ou si vous ne ressentez rien du tout.

Il est important de se donner du temps et de chercher du soutien si vous en avez besoin (2). La thérapie a montré qu'elle pouvait aider le processus de deuil (8). Le fait d'évoquer ses sentiments et de trouver du soutien auprès de ses amis et de sa famille peut atténuer les symptômes de dépression et d'anxiété (8).

Si vous avez vécu une grossesse ectopique, nous en sommes désolés. Peu importe que la grossesse ait été planifiée ou non, cet événement peut être difficile tant sur le plan physique qu'émotionnel. Vous trouverez ci-dessous une liste de ressources en ligne et de livres qui pourraient vous aider à vous remettre.

Ressources

Ressources en ligne :

Livres :

  • Parents orphelins: Vivre une fausse couche, une IMG, un deuil périnatal — Sophie Nanteuil

une illustration de la fleur de Clue
une illustration de la fleur de Clue

Vivez en symbiose avec votre cycle en téléchargeant l'app Clue maintenant.

Vous aimeriez peut-être lire aussi

Crampes & Douleurs

Crampes menstruelles : leurs causes et les moyens de les soulager

Voici ce que dit la recherche au sujet des règles douloureuses.

Articles populaires

une illustration de la fleur de Clue
une illustration de la fleur de Clue

Vivez en symbiose avec votre cycle en téléchargeant l'app Clue maintenant.