Une serviette avec une tache de sang.

Illustration: Marta Pucci

Sexe

Puis-je avoir des rapports sexuels pendant mes règles ?

*Traduction: Caroline Bocquet

Dans certaines cultures, l'activité sexuelle pendant les règles est considérée comme un tabou (1). Dans la mesure où les femmes et les personnes ayant des cycles ont leurs règles pendant environ un quart de chaque mois, l'abstinence sexuelle pendant cette période peut parfois être gênante, et c'est aussi souvent un sujet qu'il faut aborder avec ses partenaires (1). D'où viennent ces tabous ? La plupart d'entre eux reposent sur des idées archaïques : il n'y a rien de « sale » ni de dangereux dans le sang menstruel.

Les relations sexuelles pendant les règles peuvent être saines et même apporter certains bienfaits. Certaines femmes voient leur désir sexuel augmenter à ce moment de leur cycle et trouvent que les rapports sexuels pendant les règles renforcent la connexion avec leur partenaire (2). De plus, les données empiriques suggèrent que les hormones libérées pendant l’orgasme permettent de réduire les crampes menstruelles (3).

Si nous n’avez pas envie d’avoir de rapports sexuels pendant vos menstruations (ou même jamais), il n’y a aucun problème. La masturbation pendant les règles est toujours possible et offre des bienfaits similaires.

une image de 3 écrans mobiles de l'app Clue

Suivez votre vie sexuelle avec l'app de suivi des règles Clue.

  • Télécharger l'app Clue sur l'App Store
  • Télécharger l'app Clue sur Play Store

4.8

Illustration d'une évaluation de cinq étoiles

2M+ évaluations

Voici quelques conseils pour avoir des rapports sexuels pendant vos règles :

Chaque couple aborde la question des rapports sexuels pendant les règles comme il l’entend : certains préfèrent s’amuser sous la douche pour ne pas en mettre partout, d’autres gardent le tampon quelque temps pendant les rapports avant d’utiliser un lubrifiant (le sang menstruel peut aussi faire office de lubrifiant). Certains couples protègent leurs draps avec une serviette, tandis que d'autres aiment se tacher un peu. Tant que tous les partenaires sont à l’aise avec la situation, il n’y a aucune raison d’éviter d’avoir des rapports sexuels pendant les menstruations.

Peut-on tomber enceint·e pendant ses règles ?

La réponse est simple : oui.

Vous pouvez tomber enceint·e pendant vos règles. Votre fenêtre de fertilité, c'est-à-dire le moment de votre cycle au cours duquel vous êtes le plus susceptible de tomber enceint·e, dépend de plusieurs facteurs environnementaux et psychologiques. Une grossesse peut survenir si vous avez des relations sexuelles non protégées pendant vos règles.

Mais les recherches indiquent que la probabilité pour que la fenêtre de fertilité tombe au même moment que les premiers jours de ses règles est presque nulle, et peut aller jusqu’à environ 2 % au quatrième jour (6).

Les personnes ayant des cycles menstruels prévisibles et d’une durée typique (entre 24 et 38 jours) sont moins susceptibles d’être en période de fécondité pendant ou juste après leurs menstruations. En revanche, il est plus probable que ce phénomène se produise chez celles ayant des cycles courts et irréguliers (5, 6). La période de fécondité correspond aux jours de votre cycle durant lesquels une grossesse a le plus de chances de survenir. Elle inclut les jours avant, pendant et juste après l’ovulation (6). Si vous ovulez tôt dans votre cycle, ce qui est de plus en plus probable à mesure que vous vieillissez, votre fenêtre de fertilité potentielle peut coïncider avec vos règles (6). Donc, si vous avez des rapports non protégés pendant vos règles, et que celles-ci tombent en même temps que votre période d'ovulation, une grossesse peut survenir.

Certaines personnes perdent du sang en dehors de leurs règles. Renseignez-vous sur le spotting d'ovulation (ainsi que sur d'autres causes de spotting), afin de ne pas le confondre avec vos règles lorsque vous avez des relations sexuelles non protégées. Si vous ne souhaitez pas procréer, utilisez un préservatif ou un autre moyen de contraception à chaque rapport.

Y a-t-il un risque de contracter des IST en ayant des rapports sexuels pendant les règles ?

Le sang menstruel peut modifier le pH de votre vagin, ce qui augmente la probabilité de contracter une IST d’un partenaire infecté (8,9) : il est donc important d’utiliser des préservatifs pour se protéger en cas de rapports avec un partenaire qui n’a pas fait de dépistage récent (9). Utilisez des moyens de protection barrière (préservatifs, digues dentaires) lors de vos rapports sexuels avec un partenaire nouveau ou qui n’a pas fait de dépistage, à la fois pour la pénétration et le sexe oral, afin de réduire les risques de contracter une IST.

Si vous avez des relations sexuelles sous la douche, sachez que l’eau peut diminuer l’efficacité du préservatif. Le préservatif peut glisser plus facilement lorsqu'il est en contact avec l'eau, n'hésitez pas à l'enfiler avant de vous mouiller et bien sûr, vous pouvez aussi utiliser du lubrifiant sous la douche ou dans l'eau. Le sexe oral n'est pas non plus à proscrire si vous et votre partenaire y êtes consentant·e·s : se concentrer sur le clitoris, par exemple, permet d'éviter que du sang ne passe dans la bouche.

Les rapports sexuels ou les jeux anaux peuvent aussi être de la partie pendant la phase menstruelle du cycle et peuvent limiter le contact avec le sang. Si vous appréciez la stimulation anale avec une autre personne, rappelez-vous qu’elle comporte les mêmes risques de contracter une IST qu’un rapport oral ou vaginal. Quelques selles peuvent parfois s’inviter pendant le sexe anal, c’est une réalité de cette partie du corps. Les bactéries rectales peuvent présenter un risque de contracter des infections (9). Veillez à bien laver le pénis ou le sex-toy ou à changer de préservatif avant de passer des rapports anaux à des rapports oraux ou vaginaux.

La vérité sur le sexe pendant les règles

L'idée selon laquelle les rapports sexuels pendant les règles sont plus sales ou dégoûtants qu'à d'autres moments est simplement fausse. Tous les rapports sexuels s’accompagnent bien souvent de différents types de fluides et de sécrétions, comme ceux liés à l’excitation (la « mouille »), à l’éjaculation (le sperme), mais aussi la transpiration et parfois de l’urine, voire de la matière fécale (si vous explorez l’anus) ; le sang menstruel ne devrait donc pas être un frein à vos relations sexuelles, sauf si vous en décidez ainsi par préférence ou choix personnel.

Votre désir sexuel est-il exacerbé pendant vos règles ? Surveillez votre libido et vos saignements avec Clue.

Publié à l'origine le 24 janvier 2018.

An illustration of a hand pressing a button

Let's support one another.

and champion menstrual health together. Make an impact today in one click.

An illustration of a hand pressing a button

Vous aimeriez peut-être lire aussi

Crampes & Douleurs

Crampes menstruelles : leurs causes et les moyens de les soulager

Voici ce que dit la recherche au sujet des règles douloureuses.

Articles populaires