Une main avec l'index étendu avec une grosse cuillerée de lubrifiant personnel dégoulinant sur le côté.

Photo: Clár McWeeney

Plaisir

Comment choisir un lubrifiant

*Traduction: Sarah Idrissi

On peut utiliser un lubrifiant intime pour rendre les actes sexuels (rapports sexuels, masturbation ou utilisation de sex-toys) plus agréables. Les lubrifiants réduisent le frottement entre votre peau et la personne/l'objet/la partie du corps que vous utilisez, ce qui peut réduire les irritations, la douleur et les frictions inconfortables.

Pourquoi utiliser un lubrifiant ?

Pourquoi pas? Le lubrifiant c'est génial ! Il n'y a pas de raison d'avoir honte d'utiliser du lubrifiant, cela peut être un excellent complément à votre expérience sexuelle. Vous ne devez pas vous sentir gêné·e d'utiliser un lubrifiant personnel. De nombreuses personnes qui produisent de grandes quantités de liquide vaginal choisissent néanmoins d'utiliser un lubrifiant pour améliorer leur plaisir sexuel.

Environ la moitié des femmes ménopausées ont tendance à remarquer une plus grande sécheresse vaginale et une gêne lors des rapports sexuels (1,2). Après la ménopause, la zone génito-urinaire (y compris le vagin et la vulve) peut se modifier et s'atrophier en raison de la diminution du taux d'œstrogènes. Faute d'un taux en œstrogènes plus élevé, ces tissus perdent de leur épaisseur et de leur souplesse, ils reçoivent un flux sanguin réduit et produisent moins de fluides vaginaux naturels (1). L'utilisation d'un lubrifiant permet de réduire l'inconfort pendant les rapports sexuels en cas de sécheresse vaginale, mais n'empêche pas le problème sous-jacent de l'atrophie des tissus vaginaux.

Certaines personnes présentent une sécheresse vaginale, qui peut entraîner une gêne ou des douleurs lors des rapports sexuels. Chaque personne est différente. Les personnes qui allaitent, qui prennent des médicaments (y compris des antihistaminiques et des antidépresseurs), les survivant·e·s du cancer du sein et les personnes atteintes du syndrome de Sjögren peuvent aussi souvent souffrir de sécheresse vaginale (2). Dans ces situations, un lubrifiant peut être utile.

une image de 3 écrans mobiles de l'app Clue

Utilisez Clue pour suivre tout ce qui concerne votre vagin : saignements, pertes, sexualité et contraception.

  • Télécharger l'app Clue sur l'App Store
  • Télécharger l'app Clue sur Play Store

4.8

Illustration d'une évaluation de cinq étoiles

2M+ évaluations

Les lubrifiants produits par votre corps

Votre corps produit de nombreux fluides qui peuvent servir de lubrifiant, dont beaucoup dépendent du stade de votre cycle :

  • Le sang menstruel peut être utilisé comme lubrifiant pour la masturbation ou les rapports sexuels au début de votre cycle.

  • Le liquide cervical, en particulier au moment de l'ovulation, vous permettra de glisser plus facilement (n'oubliez pas que les rapports hétérosexuels non protégés au moment de l'ovulation présentent le plus grand risque de grossesse).

  • Le liquide vaginal et d'excitation sont présents tout au long du mois pour vous aider à humidifier et à lubrifier votre vagin. Veillez à consacrer suffisamment de temps aux préliminaires pour permettre à votre système d'excitation de produire suffisamment de fluides.

  • La salive peut également être utilisée comme lubrifiant. Utiliser sa propre salive pour se masturber peut en fait constituer une protection contre le développement de la candidose vulvo-vaginale (3). Les spécialistes pensent que cela pourrait être dû à certaines des bactéries protectrices et des propriétés antifongiques présentes dans la salive, ainsi qu'à l'absence de réaction immunitaire contre vos propres fluides. En revanche, le cunnilingus (sexe oral sur la vulve) peut augmenter le risque de contracter une infection à la candidose (3).

Comment choisir un lubrifiant

Le lubrifiant à base d'eau est le plus sûr pour commencer. Il peut être utilisé pour tous vos besoins sexuels : rapports sexuels avec pénétration, masturbation et utilisation de sex toys. Les lubrifiants à base d'eau sont également idéaux pour les personnes ayant une peau sensible ou une irritation vaginale, et peuvent être utilisés avec des préservatifs et des jouets sexuels (4). Ils sont également très faciles à nettoyer et ne laissent pas de taches sur les draps et les vêtements.

Les lubrifiants à base d'eau ont cependant quelques inconvénients. Ils ne conviennent pas pour les pratiques sexuelles dans l'eau ou sous la douche, car ils sont tout simplement lavés. De plus, les lubrifiants à base d'eau ont tendance à devenir poisseux et nécessitent une réapplication fréquente. Donc, si vous avez prévu un marathon du sexe, pouvons-nous vous suggérer un autre type de lubrifiant ?

Le lubrifiant à base de silicone est glissant, durable et idéal pour une session plus longue (4). Il faut moins de lubrifiant et il faut en remettre moins souvent. Les lubrifiants à base de silicone sont également parfaits pour le sexe ou la masturbation sous la douche, car ils ne s'éliminent pas aussi facilement. Le problème est que les lubrifiants à base de silicone sont un peu plus difficiles à nettoyer, car il faudra utiliser de l'eau et du savon pour nettoyer par la suite. Parfois, les lubrifiants à base de silicone peuvent aussi tacher les draps. ( Attention : ne renversez jamais un flacon de lubrifiant à base de silicone sur vos parquets. Il sera taché et légèrement glissant pendant des mois.)

Les lubrifiants à base de silicone ne doivent pas être utilisés avec les sex toys en silicone, car ils peuvent en détériorer la matière avec le temps. Cependant, cela ne signifie pas que tous les sex toys sont interdits de lubrifiants à base de silicone. Il existe de nombreux jouets fabriqués à partir d'autres matériaux, comme le plastique dur, le verre et l'acier.

Le lubrifiant à base d'huile procure également une sensation de glissement qui dure plus longtemps que celui à base d'eau. Ces lubrifiants sont idéaux pour la masturbation (mains ou jouets), les rapports sexuels avec pénétration sans protection et les jeux d'eau. Les lubrifiants à base d'huile peuvent également être utilisés pour les massages sensuels.

Les lubrifiants à base d'huile (ou tout autre produit huileux comme la vaseline ou l'huile minérale) ne doivent pas être utilisés avec les préservatifs en latex, car ils peuvent dissoudre le latex du préservatif et provoquer sa rupture (4). Les diaphragmes en latex et les sex toys en latex doivent également être tenus à l'écart des lubrifiants à base d'huile. Les préservatifs sans latex (comme ceux en polyisoprène) sont également sensibles aux lubrifiants à base d'huile, il faut donc vérifier l'emballage avant de les utiliser (5).

Un autre inconvénient est qu'ils peuvent être plus difficiles à nettoyer sur les draps et sur votre corps.

Lubrifiants pour le sexe anal

Il est recommandé d'utiliser une lubrification intime pour les relations sexuelles anales, car le canal anal ne produit pas de fluides pour faciliter la pénétration. De plus, le sphincter musculaire serré à l'entrée de l'anus offre beaucoup plus de résistance que le vagin, qui est plein de plis et de tissus extensibles.

L'utilisation d'un lubrifiant peut également rendre le sexe anal plus sûr. L'utilisation d'un lubrifiant à base d'eau diminue les risques de rupture du préservatif lors de la pratique du sexe anal, contrairement aux lubrifiants à base d'huile ou à la salive, qui augmentent tous deux les risques de rupture du préservatif lors des rapports sexuels (6). Les risques de glissement du préservatif lors d'une relation anale sont également liés à la lubrification. L'application de lubrifiant à l'extérieur du préservatif peut réduire les risques de glissement, tandis que l'application de lubrifiant à l'intérieur du préservatif peut les augmenter (6).

Bon à savoir avant d'acheter

En général, évitez tout lubrifiant qui contient des arômes artificiels, des colorants, des sucres, des huiles essentielles, des additifs supplémentaires ou de la glycérine - vous ne savez jamais comment vous réagirez à ces additifs. En particulier si c'est la première fois que vous utilisez un lubrifiant intime, certaines de ces fonctions supplémentaires, telles que le "réchauffement" ou le "picotement", peuvent être plus surprenantes que prévu. Par ailleurs, ce n'est pas parce qu'un produit est "naturel" qu'il est forcément meilleur pour la santé. Vérifiez la liste des ingrédients, lisez les avis sur les produits ou allez dans un magasin de sex toys et demandez conseil aux expert·e·s.

La glycérine ou glycérol est un alcool de sucre qui est parfois utilisé dans les lubrifiants. Le verdict n'a pas encore été rendu quant à l'existence d'un lien entre les lubrifiants contenant de la glycérine ou du glycérol et la santé des bactéries du vagin. Certaines données suggèrent que les lubrifiants contenant de la glycérine peuvent augmenter les risques d'infections vaginales, tandis que d'autres constatent que la glycérine ne modifie en rien la microflore du vagin (7,8). Plus de recherches sont nécessaires.

Parfois, une grande quantité de glycérols (et d'autres composés similaires) est utilisée dans les lubrifiants pour leur conférer des propriétés particulières, telles que des sensations de réchauffement ou un pouvoir glissant supplémentaire (5). Un lubrifiant à forte concentration de glycérols peut en fait avoir un effet négatif sur les tissus anaux et vaginaux, en provoquant des dommages et une déshydratation de ces tissus (9-11). Cette lésion tissulaire n'est pas seulement inconfortable, elle peut également augmenter le risque de transmission des IST (5).

Lorsque vous choisissez un lubrifiant à base d'eau, essayez d'en choisir un dont le pH se rapproche de l'acidité d'un vagin sain (entre 3,8 et 4,5) afin de prévenir un risque accru de vaginose bactérienne (5). L'anus a un niveau d'acidité plus neutre (pH 5,5 à 7), essayez donc de choisir un lubrifiant approprié ici aussi (5).

Certains lubrifiants contiennent également des spermicides chimiques, mais ceux-ci peuvent provoquer une irritation du vagin et leur utilisation n'est donc pas recommandée (5). Si vous essayez de concevoir et utilisez un lubrifiant, veillez à en acheter un qui soit spécifique à la conception, car certains lubrifiants peuvent diminuer la mobilité des spermatozoïdes.

Le sexe douloureux - une mise en garde

Si les rapports sexuels sont douloureux pour vous, augmenter la lubrification n'est pas toujours la solution. De nombreuses maladies ou infections peuvent se manifester par des symptômes de douleur pendant les rapports sexuels, en particulier les rapports vaginaux. Cela inclut des troubles cutanés, des inflammations, des infections, des changements hormonaux, des traumatismes et de nombreuses autres causes (4). Si vous ressentez des douleurs récurrentes ou qui s'aggravent pendant les rapports sexuels, consultez votre prestataire de soins.

Téléchargez Clue pour faire un suivi de vos règles, vos glaires cervicales et vos rapports sexuels.

Un verre renversé et une éclaboussure d'eau à côté sur une surface verte.

Votre vagin

Pourquoi mon vagin est-il sujet à la sécheresse vaginale ?

Ce qu'il faut savoir sur la sécheresse vaginale .

Articles populaires