Un verre renversé et une éclaboussure d'eau à côté sur une surface verte.

Photo: Clár McWeeney

Votre vagin

Pourquoi mon vagin est-il sujet à la sécheresse vaginale ?

Pourquoi la sécheresse vaginale se produit et ce que vous pouvez faire pour y remédier ?

*Traduction: Camille Josse

Les principales choses à savoir :

  • La sécheresse vaginale peut avoir des causes physiques ou psychologiques

  • La lubrification vaginale est souvent étroitement liée aux variations du taux d'œstrogène, qui fluctue à différentes étapes de la vie

  • Les médicaments (y compris les contraceptifs hormonaux) peuvent provoquer une sécheresse vaginale

  • Vous pouvez avoir une vie sexuelle heureuse et saine même avec une lubrification vaginale peu abondante

La sécheresse vaginale est fréquente, mais peut être traitée, et elle peut survenir à tout âge. Les symptômes peuvent inclure une sensation de brûlure, une gêne ou des démangeaisons vaginales, des pertes vaginales anormales ou des douleurs pendant les rapports sexuels ou la masturbation.

La sécheresse vaginale peut avoir plusieurs causes, tant psychologiques que physiologiques. Si votre vagin ne vous semble pas suffisamment hydraté pendant les rapports sexuels ou si vous avez un sentiment de gêne plus global due à la sécheresse vaginale, voici quelques-unes des causes possibles - et des solutions :

une image de 3 écrans mobiles de l'app Clue

Utilisez Clue pour suivre tout ce qui concerne votre vagin : saignements, pertes, sexualité et contraception.

  • Télécharger l'app Clue sur l'App Store
  • Télécharger l'app Clue sur Play Store

4.8

Illustration d'une évaluation de cinq étoiles

2M+ évaluations

Pourquoi mon vagin est-il sec ? Causes courantes de la sécheresse vaginale

Sécheresse vaginale et taux d'œstrogènes

L'hormone œstrogène contribue à maintenir l'humidité du vagin et l'épaisseur de la muqueuse vaginale. La vaginite atrophique (atrophie vulvo-vaginale) est une affection courante qui peut survenir lorsque les ovaires produisent une quantité réduite d'œstrogènes, ce qui entraîne notamment le symptôme caractéristique de sécheresse vaginale (1).

Votre corps produit moins d'œstrogènes :

  • Lors de la ménopause - on parle alors de syndrome génito-urinaire de la ménopause Après avoir eu un bébé, en particulier si vous allaitez

  • Lors de la prise de médicaments qui altèrent le fonctionnement des hormones sexuelles, comme ceux qui permettent de traiter le cancer du sein ou certains agonistes de l'hormone de libération de la gonadotrophine.

  • Après une ablation des ovaires, une chimiothérapie ou une radiothérapie du bassin (1-5)

Lubrification vaginale et rapports sexuels

Si vous remarquez une sécheresse pendant les rapports sexuels vaginaux, cela peut être dû à plusieurs raisons. Peut-être que ce que fait votre partenaire ne vous excite pas. Si vous vous sentez excitée, mais que vous êtes toujours sèche, votre corps a peut-être simplement besoin de temps pour rattraper votre cerveau. Si vous remarquez une sécheresse vaginale accompagnée d'un manque de désir sexuel, vous souffrez peut-être d'une baisse de libido, qui peut être causée par de nombreux facteurs, comme la prise de médicaments ou des problèmes de santé. Il se peut aussi que votre partenaire ou les actes que vous pratiquez ensemble ne vous plaisent tout simplement pas.

Votre désir sexuel est influencé par certaines des hormones qui fluctuent avec votre cycle, comme les œstrogènes et la progestérone.

Vous pouvez constater que votre désir a tendance à augmenter dans les jours précédant l'ovulation et à diminuer après l'ovulation (6,7). La libido peut être plus faible lorsque la progestérone est produite en plus grande quantité pendant la phase lutéale (les jours qui suivent l'ovulation et qui précèdent les règles) (7). La manière exacte dont les hormones reproductives influencent le désir et les envies n'est pas la même pour tout le monde; certaines personnes font état d'une libido plus élevée dans le cadre de leur expérience prémenstruelle, tandis que d'autres présentent une baisse de libido (8). Suivre la progression de votre libido tout au long de votre cycle peut vous aider pour découvrir comment cela marche pour vous.

Traitements de la sécheresse vaginale

  • Si vous souffrez de sécheresse depuis que vous prenez des médicaments ou une forme de contraception hormonale, demandez à votre prestataire de soins de santé d'en essayer une autre qui vous convient davantage.

  • Si vous pensez que votre sécheresse peut être causée par un faible taux d'œstrogènes, il existe plusieurs options de traitement : gels pour la sécheresse vaginale ou lubrifiants vaginaux, crème ou comprimé vaginal local d'œstrogènes, traitement systémique par œstrogènes (et progestérone), ou parfois modulateurs sélectifs des récepteurs d'œstrogènes (SERM) (3). Consultez votre prestataire de soins pour savoir quelle est la meilleure option pour vous.

  • Si c'est ce que fait votre partenaire sexuel qui ne vous convient pas, vous pouvez essayer de discuter de ce que vous aimez et de ce que vous n'aimez pas - il se peut même que le simple fait d'en parler contribue à votre excitation. Si vous n'éprouvez pas de désir pour votre partenaire, il vous appartient de décider de la marche à suivre, de réévaluer votre relation ou d'examiner les problèmes de santé qui pourraient perturber votre libido.

  • Si vous vous sentez excitée, mais que vous n'êtes pas mouillée : le fait de consacrer plus de temps aux préliminaires peut être un moyen de stimuler votre lubrification naturelle. Une autre option consiste à utiliser du lubrifiant pendant les rapports sexuels ou lors de la masturbation.

Utilisez un lubrifiant pour des « rapports sexuels tout simplement meilleurs »

Selon une étude réalisée en 2013, l'utilisation de lubrifiant était liée à des niveaux plus élevés de satisfaction et de plaisir sexuel, tant pour la masturbation en solo que pour les rapports sexuels avec des partenaires. Plus de 9 femmes sur 10 ayant participé à l'étude étaient d'accord ou tout à fait d'accord pour dire que le lubrifiant rendait les rapports sexuels « plus agréables », « plus satisfaisants » et tout simplement « meilleurs » (9).

Les lubrifiants à base d'eau ou de silicone peuvent être utilisés avec des préservatifs en latex et des diaphragmes. Les produits à base d'huile, tels que la vaseline, l'huile pour bébé, l'huile minérale ou les huiles végétales, ne sont pas adaptés à une utilisation interne et sont susceptibles d'endommager les préservatifs en latex et/ou les diaphragmes et de les rendre moins efficaces pour éviter une grossesse et protéger des IST.

Une étude publiée dans la revue Obstetrics and Gynecology a révélé que les femmes qui avaient utilisé de la vaseline comme lubrifiant au cours du mois précédent étaient deux fois plus susceptibles que les autres de souffrir de vaginose bactérienne (10). Les lotions pour les mains ou le corps ne sont pas non plus recommandées, car elles peuvent être irritantes pour les tissus vaginaux.

Si vous préférez utiliser quelque chose de naturel, évitez d'utiliser des produits alimentaires comme l'huile d'olive ou l'huile de noix de coco, car cela peut entraîner des mycoses ou une vaginose bactérienne. Essayez plutôt un lubrifiant biologique ou un lubrifiant à base d'eau et sans additifs.

Autres causes possibles de la sécheresse vaginale

Outre l'excitation et les niveaux d'œstrogènes, d'autres facteurs peuvent influencer la lubrification vaginale :

  • La sécheresse vaginale peut être un effet secondaire de certains médicaments et contraceptifs. Consultez votre prestataire de soins pour savoir si la source de votre sécheresse vaginale pourrait en fait être votre médicament ou votre contraception (11).

  • Il a été démontré que les personnes qui fument des cigarettes présentent un risque accru de ménopause précoce par rapport à celles qui ne fument pas. Cela signifie que les symptômes de la vaginite atrophique peuvent apparaître à un âge plus précoce dans cette population (2).

  • Le syndrome de Sjögren pourrait être une autre cause d'une éventuelle sécheresse vaginale (et d'autres symptômes de sécheresse). Il s'agit d'une maladie auto-immune dans laquelle les glandes de l'organisme ne sont pas capables de produire suffisamment d'humidité (12).

Si vous avez vérifié tout le reste et que vous ne trouvez toujours pas le responsable, vous pourriez souffrir d'une allergie aux produits chimiques contenus dans les savons, les détergents, les lubrifiants ou les produits d'hygiène, qui peuvent également provoquer une sécheresse ou une irritation vaginale. Essayez de passer à des produits naturels et de vous laver avec du savon non parfumé ou simplement de l'eau, et voyez si vos symptômes s'atténuent.

Votre vagin est un organe qui se nettoie de lui-même. Il n'est donc pas nécessaire d'utiliser des douches internes (douches vaginales) ou des déodorants vaginaux - en fait, ils peuvent être dangereux. Des recherches ont établi un lien entre la pratique de la douche vaginale et un risque accru d'infections bactériennes et de mycoses, de maladies inflammatoires pelviennes, de cancer du col de l'utérus, de transmission accrue d'IST, d'infections des voies génitales supérieures, d'endométrite (inflammation de la muqueuse utérine) et d'autres effets néfastes sur la santé (13,14).

L'article a été initialement publié le 13 octobre 2017.

An illustration of a hand pressing a button

Let's support one another.

and champion menstrual health together. Make an impact today in one click.

An illustration of a hand pressing a button

Vous aimeriez peut-être lire aussi

Torse d'une personne avec les deux mains sur son abdomen.

Crampes & Douleurs

Crampes menstruelles : leurs causes et les moyens de les soulager

Voici ce que dit la recherche au sujet des règles douloureuses.

Articles populaires