Une illustration de la vulve et du clitoris

Illustration: Marta Pucci

Anatomie

Qu'est-ce que le clitoris ? Et où se trouve-t-il ?

Nous avons préparé un diagramme pour tout vous expliquer.

par Nicole Telfer, Ex Rédactrice Science; et Clár McWeeney, Ex Content Manager chez Clue
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur WhatsApp

*Traduction: Camille Josse

Pour les femmes et les personnes ayant un vagin, les orgasmes sont le plus souvent dus la stimulation du clitoris, situé au-dessus de l'ouverture vaginale et de l'urètre (1,2,3).

Le clitoris est la principale source du plaisir sexuel féminin* (2,4).

Les zones de plaisir : les zones érogènes

Les zones érogènes sont des zones du corps qui déclenchent une réaction sexuelle lorsqu'elles sont stimulées. Il peut s'agir des parties génitales, des mamelons ou de tout autre endroit, vraiment, quel que soit ce que vous aimez.

Le clitoris est l'une des zones érogènes les plus sensibles en raison de sa forte concentration de terminaisons nerveuses (4,5). En stimulant une zone érogène, une réponse physiologique sexuelle peut être déclenchée.

Le clitoris fait partie de la vulve, nom donné aux parties externes des organes génitaux féminins. Le vagin est le canal interne qui relie la vulve au col de l'utérus.

Voici le schéma d'une vulve :

Un schéma de la vulve

La stimulation du clitoris peut se faire directement, par voie interne ( par le vagin ) et/ou par la stimulation des autres parties de la vulve.

De nombreuses personnes ayant un vagin - même si elles apprécient et sont stimulées par les rapports sexuels avec pénétration - n'atteignent pas toujours l'orgasme lors des rapports sexuels.

La stimulation directe du gland du clitoris ou du capuchon clitoridien est généralement nécessaire pour donner l'impulsion finale nécessaire à l'orgasme (1,3).

une image de 3 écrans mobiles de l'app Clue

Utilisez Clue pour suivre tout ce qui concerne votre vagin : saignements, pertes, sexualité et contraception.

  • Télécharger l'app Clue sur l'App Store
  • Télécharger l'app Clue sur Play Store

4.8

Illustration d'une évaluation de cinq étoiles

2M+ évaluations

Où se trouve le clitoris ? Jetons un œil à l’anatomie.

Le clitoris n'est pas seulement la partie de votre vulve qui ressemble à un petit bouton. Le clitoris est composé de plusieurs parties :

  • le gland

  • le corps du clitoris

  • la crura et les bulbes vestibulaires (4,5).

Un schéma du clitoris

Parties externes du clitoris

Le gland du clitoris est le nom de la partie externe du clitoris, celle que la plupart des gens appellent le "clitoris".

Il a la taille d'un petit-pois et est situé au-dessus de l'urètre. Le gland est la zone la plus innervée du clitoris, il est donc extrêmement sensible au toucher (5,6).

Contrairement au reste du clitoris, le gland ne gonfle pas et ne grossit pas pendant la stimulation sexuelle, car il ne contient pas de tissu érectile (extensible) (5).

Juste au-dessus ou sur le gland se trouve le capuchon clitoridien, qui est formé par les deux côtés des petites lèvres (5). La taille et la façon dont le capuchon clitoridien est couvert peuvent être très différentes d'une personne à l'autre (7).

Parties internes du clitoris

La plus grande partie du clitoris est en général invisible.

Le corps du clitoris est relié au gland du clitoris. Le corps du clitoris se prolonge jusque dans votre bassin et s'attache à votre pubis par des ligaments.

À partir du corps (situé devant l'urètre), le clitoris se divise en deux pour former les crura jumelés (qui sont comme les "jambes" du clitoris) et les bulbes du vestibule (1,4). Ces bulbes s'étendent à travers et derrière les lèvres, passant par l'urètre, le canal vaginal, et vers l'anus (4).

Les bulbes et les crura contiennent des tissus érectiles qui se gonflent de sang lorsque l'excitation monte. En se gonflant de part et d'autre du canal vaginal, ils augmentent la lubrification du vagin, tout en accroissant la stimulation et les sensations sexuelles (5,8). Cette expansion du tissu clitoridien peut également entraîner une pression sur la partie antérieure du canal vaginal (5).

Comment stimuler le clitoris

Chaque personne est différente et les zones érogènes, les préférences et les envies le sont tout autant. Nous n'insisterons jamais assez sur ce point ! Il n'y a pas de "meilleure façon" de stimuler le clitoris - vous devez faire vos propres expériences.

Ceci dit, voici quelques conseils pour vous aider, vous et votre partenaire, à prendre votre pied.

1. Mettez l'ambiance. Installez-vous dans un endroit où vous vous sentez à l'aise.

Si vous êtes avec un partenaire, créer l'atmosphère idéale peut consister à s'embrasser, à prendre le temps d'avoir des préliminaires et à explorer vos corps de façon mutuelle.

Si vous êtes en solo, n'hésitez pas à vous mettre à l'aise et à stimuler toute autre zone érogène de votre corps (comme vos mamelons). N'oubliez pas votre mental - si vous en avez envie et que votre imagination ne vous excite pas particulièrement cette fois-ci, vous pouvez aussi vous mettre dans le bain avec du porno ou de la littérature sexy.

2. Découvrez la zone près du clitoris et faites les présentations.

Utilisez ce que vous voulez : vos doigts, ceux de votre partenaire ou sa bouche/langue, ou un autre objet (propre), par exemple un jouet sexuel. Vous pouvez également essayer d'utiliser une pomme de douche, un vibromasseur, ou même le frottement de vos sous-vêtements sur quelque chose, comme un oreiller. Une fois que vous vous sentez à l'aise avec la zone entourant le clitoris et que vous êtes prête, il est temps de stimuler directement le clitoris.

3. Commencez par toucher ou caresser doucement et délicatement le clitoris.

Le clitoris n'est pas un bouton magique, aussi le simple fait de le presser (pour la plupart des gens) ne produira pas instantanément un orgasme. Ne faites pas non plus semblant d'être un DJ en le frottant avec force d'avant en arrière - personne n'aime être pris dans le mauvais sens du poil.

4. Prenez votre temps.

C'est une petite zone, et elle peut sembler intimidante au début. « Comment puis-je être assez créatif pour stimuler une si petite surface de peau ? » Écoutez votre corps, ou votre partenaire, et faites attention à ce que vous ressentez.

Vous pouvez essayer des mouvements doux de va-et-vient, de petits mouvements circulaires, ou même un léger tapotement.

Stimulez également le capuchon clitoridien - rappelez-vous qu'il possède lui aussi des terminaisons nerveuses et que le corps du clitoris s'incurve derrière lui, avant de se loger dans votre bassin. Faites un premier petit bilan avec vous-même ou avec votre partenaire : est-ce que cela vous plaît ?

5. Vous pouvez commencer à jouer avec la pression, la vitesse, les parties du corps (comme la langue si vous êtes avec un partenaire), les jouets ou les vibrations.

En général, lorsque les gens sont excités, ils commencent à produire un liquide dû à l'excitation, qui peut contribuer à rendre la stimulation du clitoris et du vagin plus agréable.

6. Pensez à ajouter une bonne dose de lubrifiant au mix.

Nous sommes des inconditionnels du lubrifiant.

7. Vous pouvez également essayer de stimuler le clitoris de l'intérieur à l'aide d'un pénis, d'un sex-toy ou des doigts.

Toutes les personnes ne parviendront pas à être stimulées ou même à atteindre un orgasme la première fois, ou à chaque fois, qu'elles ont des rapports sexuels ou se masturbent - et ce n'est pas grave.

La seule chose vraiment importante est que vous preniez du plaisir. Si vous ne prenez pas de plaisir, ne le faites pas.

Recherche sur le clitoris et le point G

Le clitoris - tant son anatomie que sa fonction - fait l'objet de vifs débats (1). Les tabous autour de la sexualité et de plaisir des femmes ont contribué à l'absence de recherche sur ces sujets. Mais au fur et à mesure que les tabous qui les entourent sont levés, on peut espérer que de nouvelles recherches permettront de mieux comprendre le clitoris.

L'existence ou la fonction du point G n'est pas non plus claire à 100 %. Certaines recherches affirment qu'il pourrait être associé à l'éjaculation féminine (également connue sous le nom de émissions fontaine ou squirting) (10,11).

D'autres chercheurs suggèrent que le point G n'est pas nécessairement une véritable structure physique, mais plutôt l'endroit où les côtés des bulbes vestibulaires du clitoris entrent en contact avec la paroi antérieure du vagin (12).

Cela suggère qu'un "orgasme vaginal" serait en fait toujours lié au clitoris - car chaque mouvement pendant un rapport sexuel vaginal avec pénétration ou la contraction des muscles pelviens peut stimuler le clitoris (1,2,12).

Taille du clitoris

La partie externe du clitoris, le gland du clitoris, ainsi que le capuchon clitoridien, peuvent varier considérablement d'une personne à l'autre.

Une exposition aux androgènes peut entraîner une augmentation de la taille du clitoris à n'importe quel moment de la vie, y compris pendant le développement embryonnaire, pendant l'enfance et à l'âge adulte (13). Lorsque la taille du clitoris est suffisamment grande pour être considérée comme anormale, on parle de clitoris hypertrophié.

Le clitoris et le pénis - une origine commune

Le pénis et le clitoris ont une structure similaire. En fait, ils viennent tout deux du même type de tissu (5).

À huit semaines de développement du fœtus, le chromosome Y de l'ADN masculin va activer la différenciation du tissu génital pour qu'il se développe en un pénis, au lieu d'un clitoris (3-5). De nombreuses parties du clitoris sont similaires à celles du pénis, mais elles diffèrent en forme et en taille, et sont situées à des endroits différents.

Le clitoris est-il un petit pénis ou le pénis un clitoris géant ?

Tout le monde atteint l'orgasme différemment. Expérimenter avec la masturbation ou des positions sexuelles différentes - ainsi qu'une bonne dose de patience - peuvent vous permettre de trouver ce qui fonctionne le mieux pour vous.

Cet article a été initialement publié le 22 février 2018.

An illustration of a hand pressing a button

Let's support one another.

and champion menstrual health together. Make an impact today in one click.

An illustration of a hand pressing a button

Vous aimeriez peut-être lire aussi

Crampes & Douleurs

Crampes menstruelles : leurs causes et les moyens de les soulager

Voici ce que dit la recherche au sujet des règles douloureuses.

Articles populaires