Résultats de l'enquête sur les préservatifs avec des illustrations de préservatifs et de sperme

Illustrations: Katrin Friedmann

Sexe

L'utilisation des préservatifs vue par les femmes

Une enquête menée par Clue avec l'Institut Kinsey

  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur WhatsApp

*Traduction: Camille Josse

« Il s’agit de l’étude la plus complète et la plus représentative au niveau international qui s’intéresse à l'impact des règles sur les pratiques sexuelles et l'utilisation des préservatifs. » Stéphanie A. Sanders, Directrice de recherche à l'Institut Kinsey et professeure principale, et Peg Zeglin Brand, titulaire de la chaire d'études sur le genre, Université de l'Indiana, Bloomington, Indiana, États-Unis

Clue et Kinsey se sont associés l'année dernière afin d'étudier les effets des nouvelles technologies sur la vie sexuelle. Cette fois, nous étudions ensemble la plus ancienne des techs dans le domaine du sexe - le préservatif - mais avec une approche inédite. Quel est le point de vue féminin sur le préservatif "masculin" ?

En collaboration avec l'équipe de recherche sur l'utilisation des préservatifs du Kinsey Institute (KI-CURT), Clue a donc interrogé 95 000 personnes dans 200 pays sur l'utilisation des préservatifs et les règles. Notre approche, qui s’intéresse à l'utilisation du préservatif du point de vue des femmes*, est inédite et marque une avancée majeure pour mieux comprendre les raisons qui amènent les femmes à utiliser ou non des préservatifs, et la manière dont ces choix sont influencés par leurs règles ou leurs partenaires. Voici ce que nous avons appris.

une image de 3 écrans mobiles de l'app Clue

Suivez votre vie sexuelle avec l'app de suivi des règles Clue.

  • Télécharger l'app Clue sur l'App Store
  • Télécharger l'app Clue sur Play Store

4.8

Illustration d'une évaluation de cinq étoiles

plus de 2M+ évaluations

*Toutes les participantes ont déclaré avoir eu leurs règles au cours des trois derniers mois. Dans cette enquête, 98 % des répondants ont identifié leur genre comme "femme", 2 % des répondants ont indiqué d'autres identités de genre (comme non-binaire ou homme transgenre). Dans ces résultats, le terme "femme" est utilisé pour désigner les répondants qui s'identifient comme "femme".

[]

CONSTAT #1

Les femmes jouent un rôle plus important dans la décision d'utiliser un préservatif ou non que prévu par les chercheurs.

  • Environ 1 femme sur 5 a déclaré que c'est elle qui décide (plutôt que son/sa partenaire)

  • Environ trois quarts des personnes interrogées ont dit que ce sont généralement les deux partenaires qui prennent cette décision

  • Seuls 5 % des répondants ont déclaré que c’est plutôt leur partenaire qui décide de l'utilisation du préservatif

Cela signifie donc que les "préservatifs masculins" ne sont pas nécessairement un moyen de contraception et une protection contre les maladies sexuellement transmissibles "contrôlés par les hommes", mais plutôt que l'utilisation du préservatif implique les deux partenaires et que les femmes jouent un rôle actif dans la prise de décision.

[]

CONSTAT #2

Les préservatifs sont moins souvent utilisés pendant les règles.

  • Parmi les personnes ayant eu des rapports sexuels avec pénétration vaginale en dehors des règles au cours des trois derniers mois, 64 % ont déclaré avoir utilisé des préservatifs "externes" ou "masculins"

  • Parmi les personnes ayant eu des rapports sexuels vaginaux pendant les saignements, 49 % ont déclaré avoir utilisé des préservatifs "externes" ou "masculins"

  • 30 % des personnes interrogées qui n'utilisent pas de préservatifs pendant leurs règles ont déclaré être moins préoccupées par le risque de grossesse pendant leurs règles

  • Une personne sur trois n'utilisant pas de préservatif pendant les règles a déclaré ne pas être préoccupée par le risque de contracter une infection sexuellement transmissible

Selon notre enquête, le recours aux préservatifs diminue de 15 % pendant les règles. Ce résultat est considérable et préoccupant, car les taux de transmission et de contamination par les IST sont plus élevés à certains moments du cycle menstruel, et cela y compris pendant les règles. Les préservatifs permettent bien sûr d'éviter les grossesses, mais ils jouent également un rôle très important dans la lutte contre les IST. Il est d’ailleurs possible de tomber enceinte pendant les règles, bien que ce risque dépende de votre cycle, de votre âge et de votre état de santé.

[]

CONSTAT #3

Seulement 15 % des personnes interrogées ont déclaré avoir une activité sexuelle habituelle pendant les règles.

Les personnes changent leurs pratiques sexuelles pendant leurs règles. L'enquête a donc permis d'identifier ces changements de comportements, mais nous ne savons pas exactement pourquoi ces choix ont été faits. Il existe de nombreuses explications possibles : les croyances et les tabous de la société concernant l'hygiène par exemple, les crampes ou l'inconfort affectant la libido, et/ou la peur de tacher les draps ou les vêtements, parmi de nombreuses autres raisons possibles.

  • 49 % des femmes ont déclaré éviter toute stimulation des parties génitale pendant leurs règles

  • 21 % ont déclaré éviter toute activité sexuelle (même sans stimulation des parties génitales) pendant leurs règles

  • 41 % ont déclaré éviter tout contact à caractère sexuel avec leurs propres organes génitaux et se concentrer uniquement sur la stimulation de leur partenaire

  • 1,4 % des personnes qui ont participé à cette étude se sont identifiées comme genderqueer/non-binaire. Les personnes genderqueer et non-binaires étaient plus susceptibles que celles qui s'identifient comme des femmes à déclarer poursuivre leurs activités sexuelles habituelles pendant les règles (21 % contre 15 %)

Si vous avez vos règles et que vous avez des rapports sexuels avec des personnes ayant un pénis, voici ce que ce qu’il faut garder en tête :

  • Utilisez toujours un préservatif avec un partenaire non testé, surtout pendant vos règles. Les préservatifs ne sont pas seulement importants pour prévenir la grossesse - ils le sont encore plus pour prévenir la transmission des IST, dont le VIH, et cela en particulier pendant vos règles. À certains moments de votre cycle, y compris pendant vos règles, les modifications de votre fonction immunitaire et de votre flore vaginale peuvent en effet augmenter le risque de contracter une IST ou le VIH en cas de rapport à risque.

  • Faites le plein de préservatifs. Différents partenaires utilisent différents modèles ou tailles et n'aiment pas forcément le même type de préservatif. Si vous n'êtes pas à l'aise pour acheter des préservatifs en personne, commandez-les en ligne.

  • Utilisez du lubrifiant avec les préservatifs (et même sans). La quantité de fluide lubrifiant produit par votre corps varie en fonction de votre cycle menstruel. Le lubrifiant permet d'éviter la rupture des préservatifs. Il est important de ne pas utiliser de lubrifiant à base d'huile avec les préservatifs, car ils peuvent créer des trous et conduire à la rupture du préservatif. Vous avez besoin d'aide pour choisir un lubrifiant ? Nous avons rédigé ce guide pratique pour vous.

Vous voulez en savoir plus ? Téléchargez ce PDF pour une analyse et des statistiques plus détaillées (en anglais).

Les chercheurs du KI-CURT vont approfondir ces données pour mieux comprendre comment les préservatifs sont utilisés et comment les pratiques sexuelles évoluent pendant les règles ou tout au long du cycle. Nous vous tiendrons informés de ces avancées et de l'endroit où vous pourrez retrouver les articles scientifiques.

An illustration of a hand pressing a button

Let's support one another.

and champion menstrual health together. Make an impact today in one click.

An illustration of a hand pressing a button

Vous aimeriez peut-être lire aussi

Torse d'une personne avec les deux mains sur son abdomen.

Crampes & Douleurs

Crampes menstruelles : leurs causes et les moyens de les soulager

Voici ce que dit la recherche au sujet des règles douloureuses.

Articles populaires