Illustration: Emma Günther

Dating & Relations

Comment demander à votre partenaire de porter un préservatif ?

« Pas de capote; pas de sexe, mon pote » : refus du préservatif, négociation et excuses les plus courantes

*Traduction: Sarah Idrissi

Ce qu'il faut savoir sur la négociation autour du préservatif :

  • Poser la question du préservatif ne va pas ruiner le moment

  • Amorcez la conversation sur les préservatifs avant d'entrer dans la chambre

  • Fixer des limites est important pour se sentir à l'aise lors de situations sexuelles

Capote. Préso. Protection.

Les préservatifs sont très efficaces pour éviter les grossesses et la propagation des infections sexuellement transmissibles (IST). Ils constituent une excellente méthode de contraception car ils sont bon marché et facilement accessibles. Malgré cela, de nombreuses personnes ont peur de discuter avec leurs partenaires de l'utilisation de préservatifs pendant les rapports sexuels. Ils craignent que cela ne contrarie leur partenaire et que cela puisse nuire à leur relation ou y mettre fin (1). Il peut être difficile d'aborder le sujet, mais cela fait partie intégrante d’une sexualité sans risque.

Nous souhaitions recueillir tous les détails sur la meilleure façon de discuter de l'utilisation du préservatif, nous avons donc consulté une personne exerçant une activité de terrain dans ce domaine, Irma Garcia. Elle est éducatrice sexuelle certifiée et gestionnaire de dossiers à Jane's Due Process. Jane's Due Process est une organisation texane qui aide les adolescent·e·s à avoir accès à des avortements légaux et à des moyens de contraception. Garcia a également fondé Dirty South Sex Education, une page Instagram dédiée à la diffusion d'informations impartiales sur la santé sexuelle, la sexualité positive et les droits en matière de reproduction. "Je me retrouve souvent à lutter contre la désinformation, car une fois que ces jeunes commencent à avoir des relations sexuelles, iels obtiennent leurs informations sur Internet ou auprès de leurs ami·e·s. Internet est une ressource formidable, mais c'est aussi un gouffre si vous n'avez pas l'éducation nécessaire pour discerner ce qui est exact et ce qui ne l'est pas", dit Garcia.

Pourquoi utiliser un préservatif ?

L'utilisation d'un préservatif est un excellent moyen d'avoir des rapports sexuels plus sûrs. Lorsqu'ils sont utilisés systématiquement et correctement, les préservatifs permettent de réduire considérablement la contraction des IST (2). Ils sont également très efficaces pour éviter les grossesses - 2 femmes sur 100 tomberont enceintes lorsqu'elles font une utilisation parfaite des préservatifs, et 13 femmes sur 100 tomberont enceintes lorsqu'elles font une utilisation classique des préservatifs, sur une période d'un an (3). Les grossesses non désirées peuvent être compliquées à gérer. Garcia a pu constater par elle-même à quel point il devient difficile d'accéder à l'avortement : " On ne peut pas comprendre la politique qui entoure l'avortement tant qu'on ne se retrouve pas à devoir se débattre avec le système. " Garcia soutient sans réserve que le préservatif est un moyen rapide et souvent gratuit d'éviter les conséquences non désirées d'un rapport sexuel non protégé. Travaillant au Texas, Mme Garcia constate que beaucoup de ses client·e·s sont noir·e·s et racis·é·e·s. Mme Garcia dit qu'elle doit souvent lutter contre la désinformation sur la contraception. Il existe de nombreuses inégalités dans le domaine des soins de santé, notamment en matière de santé reproductive. La qualité et l'accès aux services ne sont pas les mêmes pour tout le monde.

Qu'est-ce qu'un préservatif ?

Les préservatifs s'achètent généralement dans les supermarchés ou les pharmacies, mais peuvent également être obtenus dans les centres de planning familial, les cliniques de santé sexuelle ou parfois auprès d'une infirmerie scolaire. Il existe des préservatifs internes et externes. Les préservatifs internes sont placés à l'intérieur du vagin ou de l'anus avant les rapports sexuels. Les préservatifs externes sont placés sur un pénis ou un jouet sexuel avant le rapport sexuel. Ils sont généralement constitués de latex ou de plastique.

A quoi servent les préservatifs ?

Les préservatifs sont utilisés pour éviter les grossesses et protéger contre les IST en empêchant les fluides corporels d'une personne de toucher le corps d'une autre personne. Certaines IST, comme l'herpès, peuvent tout de même être transmises malgré l'utilisation d'un préservatif (4). "Vous pouvez tomber enceinte ou contracter une IST en portant un préservatif. Mais les préservatifs restent le meilleur moyen de prévention comparativement au fait de ne pas en porter du tout", déclare Garcia. Un préservatif peut ne pas être efficace parce qu'il est mal utilisé, qu'il se casse pendant les rapports sexuels ou qu'il ne reste pas sur le pénis. Ainsi, les préservatifs ne protègent pas contre tout, mais ils diminuent considérablement le risque de grossesse et d'IST.

Comment demander à votre partenaire de porter un préservatif ?

L'utilisation d'un préservatif devrait être la responsabilité de chacune des personnes concernées, mais il se peut que ce soit vous qui en parlez en premier. Une fois que vous savez pourquoi et comment l'utiliser, comment aborder la question ? L'idéal serait d'entamer la conversation dans un cadre non sexuel, afin de pouvoir discuter sans être distrait. Garcia dit que la préparation est la clé - "Vous devez être bien préparé·e"

Comment évoquer le préservatif ?

Garcia recommande de lancer la conversation sur les préservatifs en dehors de la chambre à coucher. Il peut être difficile d'en parler pendant un moment passionnel. Il est préférable de définir les attentes lorsque chacun·e à la tête froide. "Vous aviez peut-être prévu de goûter chez votre partenaire et puis, tout à coup c'est à d'autres douceurs que vous allez goûter ! " dit Garcia. Elle reconnaît que la conversation sur le préservatif sera différente selon le type de relation, mais cette discussion ne doit pas nécessairement être difficile. « Cela peut se faire aussi simplement que de demander à votre partenaire s'il a un préservatif. Ne réfléchissez pas trop," dit Garcia.

Poser la question du préservatif ne va-t-elle pas ruiner le moment?

Parler ouvertement est important quand il s'agit du sexe ou d'une relation. Parfois, votre partenaire n'est pas aussi disposé·e à porter un préservatif que vous le souhaiteriez, et vous pouvez craindre que lui demander d'en porter un ne "gâche le moment". Il est important de comprendre que le sexe est une question de plaisir et que vous devez vous sentir à l'aise. Dans ces situations, Garcia suggère que vous ayiez une conversation honnête avec votre partenaire. "Vous pourriez dire que vous n'êtes pas à l'aise de faire l'amour sans préservatif, et que de ce fait ce sera plus agréable pour vous deux si vous êtes rassuré·e", dit Garcia. Si votre partenaire n'est pas d'accord avec vos limites, il est alors normal de ne pas avoir de relations sexuelles. N'oubliez jamais qu’une relation sexuelle est un commun accord entre les personnes concernées et que c’est vous qui décidez quand et comment vous voulez qu'elle ait lieu.

Et si votre partenaire retire le préservatif sans votre consentement ?

Nous vivons hélas dans un monde où tout le monde ne respecte pas les règles du consentement. Il est important de reconnaître que les conversations sur les préservatifs peuvent ne pas être possibles dans les relations abusives. Il peut également y avoir des situations où votre partenaire dit avoir utilisé un préservatif, mais vous réalisez plus tard qu'iel a menti ou qu'iel a retiré le préservatif pendant le rapport sexuel. C'est ce qu'on appelle le stealthing, ou furtivage. "Le stealthing est une agression et un mauvais traitement", dit Garcia. Toute situation dans laquelle les conditions initiales du consentement ont été déshonorées est inacceptable.

Comment répondre aux prétextes contre le port du préservatif ?

Demander à quelqu'un de porter un préservatif devrait être facile, mais votre partenaire peut avoir un million de raisons pour expliquer pourquoi iel ne veut pas en mettre un. Garcia propose quelques réponses aux excuses les plus courantes :

La discussion sur le préservatif rendra diminuera les risques et améliorera la partie de plaisir

On peut demander à quelqu'un de porter un préservatif sans que ce soit effrayant ou gênant. Cela peut être sexy et faire partie des préliminaires pour augmenter l'excitation et le plaisir. « On peut ne pas en faire tout un plat. Les préservatifs peuvent être ludiques, il existe tellement de types différents et de façons d'en tirer du plaisir", déclare Garcia.

N'oubliez jamais que les rapports sexuels sont plus agréables lorsque les deux personnes se sentent en sécurité et à l'aise. La meilleure façon de vous assurer que vos limites sont respectées est d'avoir une conversation sur ce que vous attendez de votre partenaire avant de passer au lit. Ainsi, vous pourrez expliquer pourquoi l'utilisation d'un préservatif est importante pour vous sans être « pris·e sur le vif». Garcia veut que tout le monde se souvienne que vos limites ne devraient jamais être transgressées et que votre plaisir et votre sécurité doivent toujours passer en premier."

Téléchargez Clue pour suivre vos rapports sexuels protégés ou non protégés. Ne pas utiliser de protection peut vous faire courir le risque d'une IST ou d'une grossesse. Vous pouvez définir des rappels pour les bilans de santé sexuelle dans Clue.

une illustration de la fleur de Clue
une illustration de la fleur de Clue

Vivez en symbiose avec votre cycle en téléchargeant l'app Clue maintenant.

Vous aimeriez peut-être lire aussi

Crampes & Douleurs

Crampes menstruelles : leurs causes et les moyens de les soulager

Voici ce que dit la recherche au sujet des règles douloureuses.

Articles populaires