Disparité d'accès aux soins médicaux par rapport aux personnes non blanches - focus sur la grossesse / mortalité maternelle

Illustration: Marta Pucci

Ethnicité

Pourquoi le taux de mortalité des mères noires est-il aussi élevé aux États-Unis ?

Les inégalités systémiques et le racisme sont des facteurs déterminants

*Traduction: Camile Josse

Dans le monde entier, les mères décèdent de complications qui surviennent le plus souvent avant ou après l'accouchement. Cela peut arriver à la suite d'une hémorragie (un saignement très abondant pendant ou après l'accouchement), d'une hypertension artérielle, d'infections, de complications dues à l'accouchement, d'une grossesse extra-utérine, d'une fausse-couche, d'un avortement pratiqué dans de mauvaises conditions ou d'une embolie (la formation de caillots sanguins qui provoquent l'obstruction des vaisseaux) (1).

Il faut également prendre en compte que des facteurs socio-économiques comme la pauvreté et l'accès aux soins peuvent avoir des effets tout aussi déterminants sur la mortalité maternelle que les conditions médicales mentionnées ci-dessus. Le bon déroulement de la grossesse et de l'accouchement dépend des possibilités pour la mère de recevoir des soins et une prise en charge de la part de médecins, de sages-femmes et d'infirmières qualifiées. Dans le monde, plus de 90 % des naissances dans les pays à haut revenu et à revenu intermédiaire supérieur sont assurées par du personnel de santé qualifié, contre moins de 50 % dans certains pays à faible revenu et à revenu intermédiaire inférieur (2). Le suicide et les homicides liés à la violence exercée par un partenaire intime sont en plus reconnus depuis peu comme l'une des causes majeures des décès maternels dans le monde (3,4).

une image de 3 écrans mobiles de l'app Clue

Télécharger Clue et activer le mode Grossesse avec Clue Plus

  • Télécharger l'app Clue sur l'App Store
  • Télécharger l'app Clue sur Play Store

4.8

Illustration d'une évaluation de cinq étoiles

2M+ évaluations

Les taux de mortalité maternelle ont diminué au niveau international grâce à un meilleur accès à des soins médicaux de qualité et à une meilleure information sur les soins de santé (5). Pourtant, aux États-Unis, la proportion de mères noires qui meurent pendant ou après la grossesse est trois fois supérieure à celle des mères blanches (6). Nous allons donc essayer de comprendre les raisons de cet écart très préoccupant.

Pourquoi le taux de mortalité des mères noires est-il aussi élevé aux États-Unis ? Les organisations de santé sont toutes d’accord sur le point suivant : le racisme a un impact sur la santé et les bilans en matière de santé (7), y compris sur le taux de mortalité maternelle. Les chercheurs ont constaté de fortes disparités entre les mères noires et blanches en ce qui concerne les accouchements, même lorsque les études prennent en compte des indicateurs comme l'éducation et le milieu socio-économique (8). Le racisme institutionnalisé ainsi que les autres formes de discrimination contribuent eux aussi à renforcer ces inégalités entre les mères noires et blanches pour tout ce qui touche à la santé, même lorsque des facteurs tels que le revenu sont pris en compte (8,10). Contrairement aux mères blanches, les mères noires continuent de connaître certains problèmes - comme le fait d'avoir un bébé de faible poids à la naissance - cela malgré l'amélioration de leur situation financière (11). Des études montrent également que les femmes noires américaines enceintes subissent un stress supplémentaire lié à leur origine ethnique et à leur genre qui conduit souvent à des problèmes plus importants pendant la grossesse ou au moment de l’accouchement (9).

Des siècles d'inégalités systémiques subies par les Noirs américains se traduisent en outre par des injustices qui comprennent, notamment, la pauvreté intergénérationnelle, un accès limité à l'éducation et à l'emploi, les violences policières contre les BIPOC et à un taux d'incarcération extrêmement élevé. Les conséquence de ces différentes discriminations créent des obstacles aux soins (8). La pauvreté, par exemple, peut empêcher une mère de pouvoir bénéficier de soins médicaux, d’un moyen de transport, de nourriture et d’un logement de qualité. Les mères qui n'ont pas accès à des moyens de transport ou qui ne vivent pas à proximité d'un établissement de santé peuvent ainsi avoir plus de difficultés à recevoir des soins lorsqu’elles en ont le plus besoin. Les mères qui ont un accès limité à l'information peuvent quant à elles avoir des difficultés à solliciter et à recevoir des soins médicaux en temps et en heure (2).

Le racisme peut également affecter le bien-être des mères noires qui bénéficient de soins. Les recherches montrent que les femmes noires aux États-Unis ont une probabilité plus faible que les femmes blanches de recevoir des conseils médicaux ou des traitements efficaces pendant la grossesse et l'accouchement (12,13). Une étude a par exemple révélé que les mères noires d'enfants de très faible poids à la naissance étaient moins susceptibles de recevoir des stéroïdes prénataux, qui aident à prévenir les difficultés respiratoires et d’autres problèmes qui touchent les bébés (13).

Les taux élevés de morbidité et de mortalité des mères peuvent aussi avoir un impact sur la santé des enfants. Des complications de grossesse sont ainsi souvent associées à des naissances prématurées (14). En 2007 par exemple, 18 % des bébés nés de mères noires étaient prématurés contre 12 % pour ceux nés de femmes blanches. Ce fort taux de naissances prématurées pour les bébés augmente en plus les risques de décès pour les bébés nés de mères noires (15).

Vers un avenir meilleur

La sensibilisation aux problèmes de santé publique liés aux taux de mortalité maternelle chez les noirs aux États-Unis peut aider à construire un avenir plus sûr et plus équitable pour toutes les mères. Nous devons ainsi prendre conscience que les mères noires sont touchées de manière disproportionnée par la mortalité maternelle, mieux comprendre les facteurs à l'origine de ces taux de mortalité anormalement élevés et travailler à la mise en place de solutions globales.

Aux États-Unis, de nombreuses organisations sont déjà à l'œuvre afin d’amener un changement structurel à ce sujet. La National Medical Association travaille ainsi en faveur du bien-être à la fois des médecins et des patients d'origine africaine. Le National Birth Equity Collaborative recherche de son côté à améliorer les conditions de santé des mères et des enfants noirs grâce à la sensibilisation et en encourageant des changements politiques.

Enfin, de nombreuses ressources peuvent être utiles aux mères qui sont à la recherche d’informations ou de soins. J'ai par exemple rédigé un guide pratique (an anglais) qui offre des conseils aux personnes enceintes afin qu'elles puissent vivre leur grossesse sans risque. Le suivi de votre grossesse dans l'application Clue peut également vous aider à mieux faire valoir vos droits et à en savoir plus sur les questions à aborder avec médecin.

An illustration of a hand pressing a button

Let's support one another.

and champion menstrual health together. Make an impact today in one click.

An illustration of a hand pressing a button

Articles populaires