Illustrations par Emma Günther

Comment votre terme est-il calculé

Peu de personnes accouchent à la date prévue

*Traduction: Sarah Idrissi

Les principales choses à savoir :

  • Les "dates prévues" sont moins liées à la date de l'accouchement qu'au suivi de l'évolution de la grossesse

  • Les échographies du premier trimestre sont actuellement considérées comme le moyen le plus précis de dater une grossesse

  • Votre corps donne des indices sur le moment possible de l'accouchement

En voyant un test de grossesse positif, l'une des premières choses que vous voulez sans doute savoir, c'est quand vous accoucherez. Votre "date d'accouchement", également appelée "terme", est basée sur votre cycle menstruel.

Comment dater une grossesse ?

La plupart des personnes ne connaissent pas la date exacte de conception, c'est pourquoi le terme est de 280 jours à compter du premier jour des dernières règles (1). Si vous connaissez votre date de conception, la date d'accouchement peut être calculée en lui ajoutant 266 jours (1).

Mais, c'est là que ça se complique un peu. Il y a deux façons de savoir où en est votre grossesse. La première est appelé âge gestationnel, c'est la forme standard de calcul utilisée par la plupart des services d'obstétrique aux États-Unis. Elle se base sur le premier jour de vos dernières règles, comme décrit ci-dessus. La seconde est appelée âge embryologique et c'est la norme utilisée par les spécialistes de l'embryologie, c'est-à-dire les scientifiques qui font des recherches sur la procréation assistée. L'âge embryologique est basé sur le jour de la conception, qui est généralement inférieur de 14 jours à l'âge gestationnel mais qui varie en fonction du cycle menstruel d'une personne (2). Celui-ci n'est normalement pas utilisé dans le cadre du suivi de la grossesse, mais si vous voyez ce terme, vous saurez qu'il s'agit de deux semaines de moins que l'âge gestationnel de votre fœtus.

Pourquoi les dates prévues d'accouchement (également appelées datations du terme de la grossesse) sont-elles importantes ? Tout au long de votre grossesse, votre professionnel·le de santé vous suivra, vous et votre fœtus, en fonction de cette date. Une datation précise aide votre personnel soignant à surveiller votre santé et celle de votre fœtus. Voyons en quoi la méthode et le moment impactent la précision d'une datation.

Quand étaient les dernières règles ?

La date de vos dernières règles peut-être un point de repère important pour votre grossesse. Un cycle menstruel commence au premier jour des règles, une date que les professionnels de la santé appellent "dernières règles " (3). Tout au long de la grossesse, vous verrez sans doute cette date sur vos papiers.

La première phase du cycle menstruel est appelée phase folliculaire (3). Elle s'amorce avec le premier jour de vos règles. Les menstruations sont le moment où les ovaires sont le plus inactifs, car votre corps se prépare à tous les changements hormonaux du cycle à venir (2).

Une date d'accouchement basée sur les dernières règles ne convient pas à tout le monde

Parce que chaque corps est différent et que chaque cycle est unique, une date d'accouchement estimée sur la base des dernières règles ne sera pas précise la plupart du temps, à moins qu'un déclenchement du travail ou une césarienne ne soient prévus. Lorsqu'une date d'accouchement estimée est basée sur vos dernières règles, cela suppose que vos cycles sont de 28 jours et que vous avez ovulé le 14e jour (1). De nombreux facteurs font que cette méthode n'est pas parfaite, comme la longueur du cycle et les variations de la date d'ovulation (3-7) :

  • Une personne peut ne pas connaître la date du début de ses dernières règles (noter votre premier jour de flux avec l'application Clue permet d’avoir un suivi)

  • Les saignements du début de grossesse peuvent ressembler à des règles

  • L'utilisation récente d'un contraceptif hormonal peut avoir un impact sur les saignements et l'ovulation

  • La durée de la phase folliculaire du cycle peut varier. L'ovulation peut donc survenir plus tôt ou plus tard que le 14e jour du cycle

  • La durée entre la conception et la fécondation varie

  • De même, le temps écoulé entre la fécondation et l'implantation varie

  • Les femmes et les personnes qui allaitent peuvent ovuler avant le retour de leurs règles

L'échographie permet de prévoir avec plus de précision la date d'accouchement

Environ 4 à 5 % des femmes et des personnes enceintes accouchent à la date prévue (1, 8, 9). Ceci pour deux raisons : l'estimation de l'âge gestationnel est un processus variable et complexe et les grossesses diffèrent naturellement d'une personne à l'autre et d'une grossesse à l'autre (1).

Les échographies, également appelées sonagrammes, peuvent être plus précises que la date des dernières règles pour prédire le moment de l'accouchement si elles sont réalisées au début de la grossesse (9). Les recherches suggèrent que le moment le plus précis pour une échographie se situe entre 11 et 14 semaines d'âge gestationnel (9). Les échographies réalisées au début de la grossesse peuvent être appelées "échographies de datation" par votre professionnel·le de santé car elles examinent la taille de plusieurs parties différentes du fœtus afin de déterminer son âge gestationnel approximatif.

Lorsque les personnes enceintes passent des échographies de datation entre les 11e et 14e semaines, environ 70 % d'entre elles accoucheront autour la date prévue de leur accouchement (1). Les échographies sont encore jugées précises pour prédire la date de naissance si elles sont réalisées avant 22 semaines d'âge gestationnel (10, 11). Les échographies du troisième trimestre ne sont pas recommandées pour la datation de la grossesse, mais dans certains cas, elles peuvent être la seule mesure disponible. Elles ne sont généralement utilisées pour la datation de la grossesse que si une personne enceinte ne passe pas d'échographie avant le troisième trimestre et que la date prédite par l'échographie est décalée de trois semaines ou plus par rapport à la date d'accouchement estimée par les dernières règles (1,10).

Votre utérus donne des indices sur la date d'accouchement

Lors des visites prénatales, les soignant·e·s sortent souvent un mètre ruban pour noter la taille de l'utérus. En l'absence de tout appareil de datation, la mesure de l'utérus, appelée hauteur utérine, peut donner aux professionnel·le·s de santé et personnes enceintes une idée générale de l'âge gestationnel (12). Pendant la grossesse, l'utérus reste invisible dans votre bassin jusqu'à environ 12 semaines (2). En fonction de votre morphologie, vous pourrez commencer à voir un petit ventre lorsque votre utérus dépassera du bassin au cours des semaines suivantes.

À la 16e semaine, le haut de l'utérus se situe à peu près à mi-chemin entre l'os pubien et l'emplacement naturel du nombril (2). À 20 semaines, il est probable que l'utérus se trouve juste au niveau du nombril (2). À partir de ce moment, l'utérus va s'élargir d'environ un centimètre par semaine, de sorte qu'il mesure 25 centimètres à la 25e semaine, 30 centimètres à la 30e semaine, et ainsi de suite (2). La hauteur utérine n'est pas jugée aussi précise que les autres méthodes, mais elle est tout de même mesurée lors des visites prénatales pour s'assurer que le fœtus se développe comme prévu.

Une date prévue d'accouchement est souvent une approximation

Il existe plusieurs façons de déterminer l'âge gestationnel et la date d'accouchement prévue, mais aucune n'est parfaite. Les personnes enceintes accouchent souvent plusieurs semaines avant ou après la date prévue. Des recherches sont menées dans le but de mieux comprendre ce qui provoque le début du travail. Selon une théorie répandue, le fœtus envoie des signaux indiquant qu'il est prêt à respirer en libérant des composés dans les poumons (13). Alors qu'il y a encore tant de mystères sur ce qui provoque le début du travail, la technologie actuelle de datation n'est pas encore assez précise pour prédire le jour où une personne va accoucher.

Elle n'est peut-être pas utile à des fins de planification, mais la date prévue d'accouchement aide les professionnel·le·s de santé à surveiller la croissance du fœtus, ainsi que certains problèmes de santé, tant chez le fœtus que chez la mère enceinte.

Abonnez-vous à Clue Plus pour suivre votre grossesse et vous renseigner sur le développement de votre fœtus, les étapes importantes et obtenir des conseils pour l'accouchement.

une illustration de la fleur de Clue
une illustration de la fleur de Clue

Vivez en symbiose avec votre cycle en téléchargeant l'app Clue maintenant.

Vous aimeriez peut-être lire aussi

Crampes & Douleurs

Crampes menstruelles : leurs causes et les moyens de les soulager

Voici ce que dit la recherche au sujet des règles douloureuses.

Articles populaires