X icon button to close sales banner

Red Friday deals are about to flow…

Download the app and create a free account to save on your Clue Plus subscription.

Download on iOS App StoreDownload on Google Play
Photo d'un rouleau de papier toilette.

Illustration: Marta Pucci

Reading time:5min

Digestion et cycle menstruel : la vérité sur vos selles pendant les règles

En quoi votre système digestif réagit-il différemment pendant vos règles ?

by Jen Bell, and Sarah Toler, DNP, CNM Medically reviewed by Amelie Eckersley, and Hope Hunt, DNP, CNM
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur WhatsApp

*Traduction: Alexandra Simon

Avez-vous déjà remarqué que tout ce que vous ingérez en début de règles semble contrarier votre estomac ? Avez-vous l'impression d'avoir plus de gaz avant vos menstrues ? Ou bien, avez-vous des ballonnements qui ne semblent pas provenir de votre alimentation ? Ce n'est pas que dans votre tête : l'appareil digestif, c'est-à-dire l'estomac et les intestins, est influencé par votre cycle menstruel et peut affecter la digestion et les selles. Parlons des changements gastro-intestinaux survenant au cours du cycle menstruel.

Les selles de règles : un phénomène réel

On entend plus souvent parler de crampes menstruelles ou de fatigue menstruelle quand on parle de ses problèmes de règles, mais le système digestif peut aussi changer au cours du cycle et être source de désagréments. Les femmes et les personnes ayant des cycles se plaignent souvent de douleurs abdominales, de diarrhée, de troubles digestifs, de constipation et de reflux au moment de leurs règles, en particulier le premier jour des saignements (1, 2). Les personnes souffrant déjà d'un syndrome du côlon irritable (SCI) voient leurs troubles gastro-intestinaux empirer avant et pendant leurs règles (3).

Vous utilisez Clue pour suivre votre flux menstruel ?

  • Télécharger l'app Clue sur l'App Store
  • Télécharger l'app Clue sur Play Store
une image de 3 écrans mobiles de l'app Clue

Les hormones appelées prostaglandines peuvent provoquer des diarrhées pendant les règles

Les menstruations surviennent suite au mécanisme normal d'inflammation apparaissant dans l'utérus (4). Cette inflammation participe à la desquamation du tissu de l'utérus que l'on appelle la muqueuse endométriale (4). Ce tissu se détache et est évacué par le vagin sous forme de saignements que l'on appelle les règles (4, 5).

Comment cela fonctionne ? L'hormone sexuelle, la progestérone, a une action anti-inflammatoire (4). Le taux de cette hormone chute à l'approche des règles, ce qui déclenche un état inflammatoire dans l'utérus (4, 5). Des messagers chimiques pro-inflammatoires appelés prostaglandines exercent alors une action sur l'utérus (4, 5). Cela a pour effet de stimuler la production de globules blancs (les leucocytes) qui ont pour effet d'aider la muqueuse à se désagréger (4). C'est alors que surviennent les règles.

Lorsque le corps sécrète les prostaglandines, ce qui a pour effet de stimuler les contractions de l'utérus, la muqueuse endométriale est alors expulsée de l'utérus. Ces prostaglandines, associées à la chute brutale des œstrogènes et progestérone produites par les ovaires, seraient responsables des troubles gastro-intestinaux survenant avant et pendant les règles (6). Cela s'expliquerait par le fait que les prostaglandines ont également une action sur la paroi intestinale voisine, ce qui provoquerait une inflammation (6).

Ce changement au niveau des selles n'est pas forcément perceptible par tout le monde. Une étude a révélé qu'environ 50 % des personnes souffrant du syndrome du côlon irritable (SCI) ou d'autres troubles gastro-intestinaux constatent un changement au niveau de leurs selles au moment de leurs règles. En revanche, seul un tiers des personnes n'ayant aucune pathologie intestinale particulière ont ressenti des troubles du transit pendant leurs règles (7). Cela signifie que tout le monde ne souffre pas forcément de diarrhée ou d'autres troubles gastro-intestinaux pendant ses règles. Mais si une personne a déjà des problèmes intestinaux, il est probable que son système digestif réagisse différemment pendant la période menstruelle (3, 7).

Pour prévenir les ballonnements prémenstruels et la diarrhée pendant les règles, vous pouvez éviter certains aliments

Peu de recherches ont été menées sur la manière de traiter ce type de problèmes digestifs qui accompagnent les menstruations. En règle générale, lorsque vous avez la diarrhée, il est conseillé de boire beaucoup de liquides pour compenser la perte d'eau (8). Boire et manger salé peut aider ; vous pouvez donc opter pour des soupes, des crackers nature ou des boissons énergétiques (8). Évitez les produits laitiers, les sodas et les jus de fruits, et tout ce qui peut perturber votre digestion (8). Si la diarrhée ou les autres troubles gastro-intestinaux durent plus de deux jours, allez voir votre médecin (8).

Si vous souffrez de troubles digestifs chaque mois au moment de vos règles, vous pouvez envisager avec votre médecin de prendre une contraception qui vous aidera à sauter vos règles, comme la pilule contraceptive, le stérilet, l'injection ou l'implant.

Suivi de la digestion tout au long du cycle

En suivant votre digestion, vous avez un aperçu de la manière dont votre appareil digestif se comporte tout au long de votre cycle. Le fait de parler de mémoire à son médecin de ses troubles et inconforts intestinaux ne reflète pas toujours la réalité sur son état de santé. En suivant votre alimentation et vos sensations quotidiennement et sur une période plus longue, vous et votre médecin serez en mesure d'identifier certaines tendances. Quand vos selles changent-elles ou vos douleurs abdominales s'aggravent-elles ? Existe-t-il un lien entre votre cycle menstruel, votre degré de stress et vos habitudes alimentaires ?

Chaque personne étant différente, le suivi est essentiel pour déterminer au mieux ses propres tendances.

En comprenant mieux celles-ci, vous pouvez anticiper les moments de votre cycle où il est possible que vous ayez de la diarrhée ou des douleurs abdominales, et faire le nécessaire pour soulager votre inconfort.

Si vous poursuivez le suivi tout en ajustant vos habitudes alimentaires ou votre activité physique, vous obtiendrez un retour immédiat vous indiquant si ces changements améliorent réellement votre période menstruelle.

une illustration de la fleur de Clue
une illustration de la fleur de Clue

Suivez avec Clue pour comprendre l'influence de votre cycle menstruel sur votre digestion et vos selles.

Vous aimeriez peut-être lire aussi

Crampes & Douleurs

Crampes menstruelles : leurs causes et les moyens de les soulager

Voici ce que dit la recherche au sujet des règles douloureuses.

Articles populaires

une illustration de la fleur de Clue
une illustration de la fleur de Clue

Vivez en symbiose avec votre cycle en téléchargeant l'app Clue maintenant.