X icon button to close sales banner

Red Friday deals are about to flow…

Download the app and create a free account to save on your Clue Plus subscription.

Download on iOS App StoreDownload on Google Play

Illustration : Emma Günther

Temps de lecture : 8 min

Les changements physiques dans les jours et les mois qui suivent l'accouchement

by Rebekah Bhansali, MSN, CNM, et Hope Hunt, DNP, CNM Relecture médicale par Eve Lepage, MSN, RN
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur WhatsApp

*Traduction : Alexandra Simon

Les changements que subit votre corps durant la grossesse sont évidents, mais ceux du post-partum (la période qui suit la naissance) sont bien souvent ignorés. La durée de ces changements n'est pas limitée dans le temps. Le corps s'adapte souvent à une nouvelle normalité au lieu de redevenir à ce qu'il était auparavant.

De nombreux changements physiques se produisent dans les premiers jours qui suivent l'accouchement, comme des variations hormonales (1). Voici les quelques changements physiques auxquels vous attendre après l'accouchement :

Votre ventre :

  • Des crampes, aussi appelées “douleurs postpartum", sont fréquentes les premiers jours, notamment lors de l'allaitement (2). La chaleur et les antalgiques en vente libre peuvent aider (2).

  • Votre ventre mettra peut-être quelques semaines à diminuer de volume (3).

  • Pendant la grossesse, les muscles abdominaux peuvent être séparés. Cela se manifeste généralement par un espacement observable le long de la ligne médiane de l'abdomen, au-dessus ou en dessous du nombril. Cette séparation (diastasis recti) peut subsister plusieurs mois après l'accouchement (4). Certains exercices permettent de la réduire (5,6).

Après une césarienne :

  • Si vous avez eu une césarienne, la cicatrice devrait mettre deux à trois semaines à guérir (3). Il est fréquent de ressentir un certain engourdissement ou une douleur autour de la zone d'incision (3).

Saignements:

  • Les saignements vaginaux qui surviennent après l'accouchement sont appelés lochies (1) et ressemblent à des règles abondantes les premiers jours (3).

  • Il se peut qu'il y ait des caillots surtout si vous êtes resté·e longtemps assis·e et que vous allaitez (3). Des saignements qui remplissent une serviette hygiénique en moins d'une heure ou la présence de gros caillots sanguins doivent faire l'objet d'une consultation (3,7).

  • Les saignements devraient s'atténuer au bout de 2 à 3 semaines et s'arrêteront lentement au bout de 4 à 6 semaines (3). Il est également possible d'avoir des saignements légers ou du spotting pendant une durée allant jusqu'à 8 semaines (3).

  • Il est préférable de ne rien mettre dans le vagin pendant les premières semaines pour éviter toute infection (8).

Votre vagin :

  • Après un accouchement par voie vaginale, il est fréquent d'avoir des déchirures au niveau de la muqueuse ou du muscle du vagin (1). Que ce soit le cas ou non, votre vagin peut rester douloureux pendant plusieurs semaines.

  • L'utilisation d'un vaporisateur d'eau chaude (peri-bouteille) pour se laver après être allé·e aux toilettes peut soulager la douleur et prévenir l'infection (2,9).

  • Les bains de siège avec de l'eau très chaude aident à soulager la douleur et à réduire le gonflement (2).

  • Les coussins, les poches de glace, les antidouleurs en vente libre ou le spray anesthésiant sont autant de moyens d'améliorer le confort (2).

  • La douleur liée à la déchirure vaginale devrait diminuer en deux semaines environ (9). Cela peut prendre jusqu'à six semaines pour guérir complètement (9).

  • Le vagin peut être plus sec à cause des variations de l'hormone œstrogène (3).

Urine :

  • Il se peut que vous ayez mal lorsque vous urinez les premiers jours du post-partum (2).

  • Certaines personnes en post-partum ont des fuites urinaires lorsqu'elles toussent, éternuent ou lors de certaines activités comme la course et le saut (10). C'est ce que l'on appelle l'incontinence d'effort et elle est fréquente dans les premiers mois qui suivent l'accouchement (3).

  • Vous pouvez faire des exercices pour renforcer les muscles du plancher pelvien qui soutiennent votre vessie. Ces exercices sont parfois appelés Kegels (3).

  • Si vous avez des fuites au-delà de 4 à 6 semaines, faites-le savoir à votre médecin lors de votre visite post-partum.

Digestion:

Votre digestion peut changer après la naissance. Il est fréquent d'être constipé, mais la plupart des gens retournent à la selle après quatre jours (11). Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour soulager la constipation :

  • Buvez beaucoup d'eau, au moins 8 grands verres par jour (3).

  • Pour éviter la constipation, consommez des aliments riches en fibres, comme les céréales complètes, les légumes verts à feuilles et les fruits (2,3).

  • Les émollients fécaux sont souvent recommandés pour éviter les selles douloureuses dans les premiers jours du post-partum (2).

Des laxatifs peuvent être administrés, mais parlez-en d'abord à votre professionnel·le de santé (11,2).

Allaitement au sein/à la poitrine après la naissance

Après la naissance, le corps se prépare à produire du lait. Les seins peuvent devenir gros et gorgés de lait entre 3 et 5 jours après la naissance (3). C'est ce qu'on appelle l'engorgement (2). Si ce processus n'est pas bien géré, cette expérience peut être douloureuse sur le plan émotionnel et physique. Certaines personnes appliquent des poches de glace, des feuilles de chou ou compriment leurs seins pour soulager l'inconfort lié à l'engorgement (13).

Il est important de reconnaître les signes d'une inflammation d'un sein, appelée mastite (14). Une inflammation mammaire se produit souvent quand le lait reste longtemps dans le sein (14). C'est le cas si vous n'allaitez pas ou ne tirez pas de lait, ou si vous n'êtes pas en mesure de vider vos seins régulièrement (14). Si vous avez de la fièvre ou si vos seins sont rouges ou chauds, appelez immédiatement votre professionnel·le de santé (14).

L'inflammation mammaire doit être traitées avec des antibiotiques (14). Sans traitement, cette inflammation peut conduire à un abcès du sein (14). Le massage des seins pendant le pompage ou l'allaitement a pour effet de faire disparaître plus rapidement la douleur et le gonflement (2,15).

Reprise du travail après l'accouchement

Votre corps doit se remettre d'un processus physique intense, surtout si vous avez eu une césarienne. L'American College of Obstetricians and Gynecologists (ACOG) préconise un congé de six semaines après la naissance (16).

Faire de l'exercice après la naissance

Quand recommencer une activité physique et la fréquence recommandée dépendent généralement du type d'accouchement et de la routine sportive que vous pratiquiez auparavant (17).

Si la pratique d'une activité physique ne faisait pas partie de votre quotidien pendant la grossesse, augmentez progressivement votre activité plutôt que de vous y mettre trop rapidement. (5) Il est recommandé de pratiquer 150 minutes d'activité modérée par semaine après un accouchement. L'idéal serait de répartir l’activité physique sur toute la semaine, par exemple 30 minutes d'exercice, cinq fois par semaine (17). Gardez en tête que le but de la pratique physique après un accouchement est de se sentir bien et de prendre soin de soi, et non de retrouver son corps "d'avant la grossesse".

Sexe et conception après la naissance

Les professionnel·le·s de santé recommandent généralement d'attendre la sixième semaine du post-partum avant d'avoir à nouveau des rapports sexuels (18). Cela permet aux plaies vaginales de guérir. La plupart des personnes ont un rendez-vous de suivi post-partum avec leur médecin à ce moment-là et c'est une bonne occasion de lui parler de l'état de récupération de votre corps.

Il n'y a pas de durée déterminée à respecter avant d'avoir des relations sexuelles (18). Dès que vous vous sentez prêt·e physiquement et mentalement et que les saignements vaginaux postpartum ont cessé, c'est à vous de décider quand avoir des rapports sexuels (3,19). Certaines personnes peuvent se sentir prêtes à avoir de nouveau des rapports sexuels avant 6 semaines, tandis que d'autres ne le seront pas avant beaucoup plus longtemps, et c'est tout à fait normal.

La sécheresse vaginale due aux variations hormonales, surtout si vous allaitez ou vous tirez votre lait, et la sensibilité des tissus vaginaux liée à la cicatrisation peuvent avoir un impact sur votre désir sexuel (18). Ne vous sentez pas obligé·e d'avoir des rapports sexuels avant que vous ou votre corps ne soyez prêts. Dites à votre partenaire qu'il faut y aller doucement la première fois. Du lubrifiant peut être utile pour rendre les rapports sexuels plus agréables (20).

Il est possible de tomber à nouveau enceint·e dans les premières semaines du postpartum (12,21). C'est pourquoi il est important de parler avec votre médecin de la méthode de contraception qui vous convient (21). Si vous envisagez de tomber enceinte ultérieurement, il est recommandé d'attendre 18 mois entre deux grossesses (21). Les grossesses espacées de moins de six mois augmentent le risque de complications telles qu'un poids insuffisant à la naissance ou une naissance prématurée (22).

La récupération après un accouchement n'est pas seulement physique

La convalescence qui suit une grossesse et un accouchement diffère d'une personne à l'autre. Vous risquez de ressentir de nombreuses émotions au cours du postpartum (23). Après l'accouchement, il est possible de souffrir de dépression ou de troubles anxieux (24). Votre médecin pourrait vous faire passer un test de détection de la dépression du postpartum lors des visites de suivi, mais si vous avez des inquiétudes, n'attendez pas pour vous faire aider (12).

Clue Postpartum est un mode de Clue Plus via le mode Clue Grossesse, consacré au suivi de votre santé mentale et physique au cours des semaines et mois qui suivent la naissance.

une illustration de la fleur de Clue
une illustration de la fleur de Clue

Vivez en symbiose avec votre cycle en téléchargeant l'app Clue maintenant.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Vous aimeriez peut-être lire aussi

Crampes & Douleurs

Crampes menstruelles : leurs causes et les moyens de les soulager

Voici ce que dit la recherche au sujet des règles douloureuses.

Articles populaires

une illustration de la fleur de Clue
une illustration de la fleur de Clue

Vivez en symbiose avec votre cycle en téléchargeant l'app Clue maintenant.