Photo: Franz Grünewald

Peau & Cheveux

Changements capillaires et cutanés: périménopause, ménopause

Créé par Clue, avec le soutien des Laboratoires Vichy et de L'Oréal

La périménopause et la ménopause s'accompagnent d'un grand nombre de changements qui peuvent être bouleversants, comme la chute des cheveux et le vieillissement de la peau. Bien que ces bouleversements fassent partie du processus universel de vieillissement, de nombreux moyens existent pour réduire le stress que ces transitions peuvent provoquer.

Les années précédant la ménopause, appelées périménopause, sont marquées par des variations des taux d'œstrogènes, de testostérone, de DHEA et d'androsténédione. La ménopause, qui marque l'arrêt complet des règles pendant au moins 12 mois, correspond au moment où les taux d'œstrogènes (y compris l'œstradiol et l'œstrone) sont généralement au plus bas. Ces changements hormonaux ont un impact particulier sur la vie d'une personne, que ce soit sur le plan physique, mental, émotionnel ou spirituel. Certaines effets peuvent être surprenants au niveau des cheveux et de la peau.

Voici les dernières recherches sur les effets que les variations hormonales peuvent avoir sur vos cheveux et votre peau à ces étapes de la vie, et ce que vous pouvez faire pour en atténuer les symptômes. 

Suivez les changements de votre peau pendant votre cycle

  • Télécharger l'app Clue sur l'App Store
  • Télécharger l'app Clue sur Play Store
une image de 3 écrans mobiles de l'app Clue

Changements des cheveux et de la peau pendant la périménopause

Au cours de la périménopause, vos ovaires produisent des quantités aléatoires d'œstrogènes (y compris l'estradiol et l'estrone), de testostérone, de DHEA et d'androstènedione (1). Ce phénomène entraîne quelques-uns des principaux changements survenant au cours de la périménopause, notamment au niveau des cheveux et de la peau. 

Les premiers signes de la périménopause commencent généralement par des modifications du cycle menstruel. Entre deux et huit ans avant la ménopause, les femmes et les personnes ayant des règles peuvent observer des fluctuations hormonales en lien avec le vieillissement. Certaines personnes ont des cycles beaucoup plus longs et des règles plus abondantes, tandis que d'autres ont des cycles plus courts que d'habitude (1). 

La plupart des personnes ressentent les premiers signes de la périménopause à la quarantaine, mais il est également possible de ressentir certains de ces changements plus tôt (1), bien que cela soit rare. Voici ce à quoi il faut s'attendre et les moyens d'en atténuer les effets. 

Changements capillaires

  • Lorsqu'une personne vieillit et que la production d'œstrogènes diminue, les fibres capillaires deviennent plus fines et sont plus fragiles (3). 

  • Vous pouvez lutter contre l'amincissement et la fragilité des cheveux en maintenant un mode de vie sain, par exemple en ne fumant pas, en mangeant une grande variété d'aliments frais et en faisant de l'exercice (3). 

Changements de la peau

  • Lorsqu'une personne vieillit et que la production d'œstrogènes diminue, la peau devient moins souple, ce qui peut entraîner l'apparition de rides. L'hydratation diminue également avec l'âge (4). Certains signes de vieillissement de la peau peuvent être observés dès l'âge de 30 ans (4).

  • La baisse du taux d'œstrogènes est associée à une diminution du collagène, ce qui se traduit par une peau moins élastique, plus fine et sujette aux rides (5). 

  • La prévention constitue le meilleur moyen de lutter contre les rides et le vieillissement de la peau. Pour lutter contre l'apparition des rides, utilisez un écran solaire et évitez de fumer. 

  • Une alimentation saine, une protection solaire, des antioxydants topiques, des rétinols et des polyphénols peuvent vous prémunir contre les méfaits du soleil et le vieillissement.

Changements des cheveux et de la peau pendant la ménopause

La ménopause correspond à un arrêt des cycles menstruels. Elle est constatée lorsque vous n'avez pas eu de règles pendant 12 mois. Cela marque officiellement la fin de la faculté naturelle de concevoir en utilisant ses propres ovules ou gamètes (1). Les taux d'hormones après la ménopause sont différents de ceux des autres stades de la reproduction ; les taux d'œstrogènes sont extrêmement bas, ce qui favorise les changements au niveau des cheveux et de la peau. Voici ce à quoi il faut s'attendre et ce que vous pouvez faire pour atténuer ces symptômes. 

Changements capillaires

  • Les œstrogènes agissent sur la pousse des cheveux de plusieurs manières : en modifiant leur densité, leur vitesse de pousse et leur nombre en phase de "croissance" (7). Des taux d'œstrogènes très bas après la ménopause peuvent entraîner une perte de densité des cheveux, une augmentation de la quantité de cheveux en phase de "mue", et finalement une chute de cheveux sur le cuir chevelu (3, 7). 

  • Du fait de ces changements hormonaux, certaines femmes peuvent observer une augmentation de leur pilosité faciale et une diminution de leur pilosité corporelle et pubienne, à mesure que les œstrogènes diminuent (5). Même si la recherche sait que les œstrogènes jouent un rôle important dans les changements capillaires, elle ne comprend pas encore tout à fait pourquoi ils se produisent (7).  

  • La perte de cheveux peut être particulièrement pénible pour une personne (7).

  • Certains problèmes de santé, comme l'anémie et le dysfonctionnement de la thyroïde, peuvent favoriser la chute des cheveux, et il est important d'identifier les causes sous-jacentes de cette chute pour pouvoir la traiter avec succès (7). Il existe différentes méthodes pour gérer la chute des cheveux à la ménopause, par le biais de compléments alimentaires et de la stimulation de la fonction thyroïdienne. Parlez à votre médecin des options de traitement qui pourraient vous convenir. 

  • Bien que de nombreux produits se targuent de stimuler la pousse des cheveux ou d'en réduire la chute, c'est le minoxidil topique qui dispose du plus grand nombre de données scientifiques prouvant son efficacité à lutter contre la chute des cheveux généralisée (7). D'autres produits ou médicaments peuvent être efficaces, selon le type et la cause initiale de la chute (7). D'autres méthodes de prévention consistent à éviter les traitements capillaires agressifs, comme les permanentes et les décolorations, et à utiliser régulièrement un après-shampooing pour garder les cheveux hydratés (7).   

Changements cutanés

  • Pendant la ménopause, le taux de collagène diminue rapidement, ce qui entraîne une peau plus fine et une perte d'élasticité de la peau. Ces changements sont les plus visibles au cours des 15 premières années suivant le début de la ménopause ; de nombreuses femmes connaissent une diminution de 30 % du collagène au cours des cinq premières années suivant leur entrée dans la ménopause (5). Une baisse du taux de collagène rend la peau moins élastique et plus fine, ce qui entraîne une augmentation des rides. 

  • La sécheresse de la peau devient plus prononcée après la ménopause en raison des taux très bas d'œstrogènes (8). Une hydratation régulière et l'utilisation de crèmes hydratantes locales peuvent favoriser l'hydratation de la peau (8).

  • Il est important d'avoir une alimentation saine, de se protéger du soleil et d'utiliser des antioxydants, des rétinols et des polyphénols pour lutter contre les dommages causés par le soleil et le vieillissement.  

  • La prévention constitue le meilleur moyen de lutter contre les rides et le vieillissement de la peau. Pour lutter contre l'apparition des rides, utilisez un écran solaire et évitez de fumer.

La majorité des femmes passent environ un tiers de leur vie en période de ménopause. Par conséquent, le fait de savoir comment traiter les symptômes gênants contribue à améliorer considérablement la qualité de vie (9). Dialoguer en toute franchise avec votre médecin et d'autres personnes ayant vécu la même expérience. Quelle que soit la phase dans laquelle vous vous trouvez, votre corps n'est que beauté. Et rappelez-vous : vous n'avez pas à tolérer les changements qui vous causent du stress comme faisant simplement "partie du processus de vieillissement". Votre médecin peut vous aider à répondre à tous les problèmes de santé que vous pouvez rencontrer à chaque étape de votre vie. 

une illustration de la fleur de Clue
une illustration de la fleur de Clue

Vivez en symbiose avec votre cycle en téléchargeant l'app Clue maintenant.

Vous aimeriez peut-être lire aussi

Crampes & Douleurs

Crampes menstruelles : leurs causes et les moyens de les soulager

Voici ce que dit la recherche au sujet des règles douloureuses.

Articles populaires